Un atelier régional du Groupe Communication du Mouvement Africain des Enfants Jeunes Travailleurs ouvert à Lomé

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

La rencontre regroupe des chargés de communication du Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Congo, de Guinée Conakry, Guinée, Bissau, Burundi, Niger, Nigéria, Mali, de Mauritanie, Rwanda, du Sénégal et du Togo et des acteurs de l'ONG WAO AFRIQUE, du Forum des Organisations de Défense des Droits des Enfants au Togo ( FODDET) et de Plan Finlande, avec l'appui de Enda Tiers Monde, une ONG basée à Dakar engagée pour la cause et la vie associative des enfants dans les pays d'Afrique.

Pendant deux semaines, les participants renforceront leurs capacités en techniques de communication sur le plaidoyer (pour l'enfance et la jeunesse travailleuse), l'écoute, la recherche action participative, les activités génératrices de revenus, la vie associative, la production de bandes dessinées et sur bien d'autres thématiques connexes.

II s'agit également d'un rendez-vous pour l'évaluation des activités de l'exercice passé du Groupe Communication, de formation aux nouvelles technologies de la communication et la définition d'un plan d'action triennal. Ce point s'accentuera sur l'initiation à certains logiciels qui permettra aux participants d'améliorer sur le terrain leurs stratégies de communication pour mieux atteindre les principales cibles.

- Advertisement -

Sur le plan pratique, les jeunes travailleurs produiront, au cours de l'atelier, des bandes dessinées susceptibles d'être utilisées dans les campagnes de sensibilisation et de prévention sur l'exploitation des enfants pour des travaux pénibles ou autres formes d'exploitation économique. Ils éditeront également le bulletin d'information annuel du MAEJT.

Les assises de Lomé doivent par ailleurs être mises à profit pour formuler des propositions pour l'organisation de la prochaine assemblée du mouvement prévue pour se tenir à Dakar au Sénégal entre octobre et novembre 2012.

Le MAEJT est créé en 1994 à Bouaké en Côte d'Ivoire avec l'objectif principal de défendre et de promouvoir les droits de l'enfant. Composé à plus de 70% d'enfants, il regroupe 235 associations issues de 22 pays africains dont le Togo.