Afrique de l'Ouest
12 avril 2020

Classement FIFA Avril 2020 : quand le Covid-19 permet au Soudan du Sud de gagner une place

Dakar (© 2020 Afriquinfos) –En pleine pandémie du Coronavirus, la FIFA a publié son classement du mois d’avril. Alors que […]

28 août 2019 Football

Djamel Belmadi évincé de la direction des Locaux algériens

Alger (© 2019 Afriquinfos) –Que se passe-t-il dans le giron des Fennecs d’Algérie. Le moins que l’on puisse dire est […]

Lire la suite »
11 octobre 2018 Football

Football : la sélection nationale du Bénin veut changer d’appellation

Porto-Novo (© 2018 Afriquinfos)- Dans peu de temps, on n’entendra plus parler des « Ecureuils du Bénin » s’agissant de l’équipe nationale […]

Lire la suite »
26 octobre 2016 Football

Sélection nationale d’Algérie: Marc Wilmots dit finalement non !

Ouagadougou (Afriquinfos 2016) – Alors que les discussions étaient bien avancées avec la Fédération Algérienne de Football (FAF) et que […]

Lire la suite »
17 octobre 2016 Afrique du Nord

Foot/Fennecs: Robert Mancini pour remplacer Milovan Rajevac?

Alger (© 2016 Afriquinfos) – Comme à chaque fois qu’un poste de sélectionneur se libère, les supputations vont bon train […]

Lire la suite »
3 mai 2016 Football

Fennecs/Rolland Courbis pour remplacer Christian Gourcuff?

Alger (© 2016 Afriquinfos) – C’est une information qui circule dans les médias français depuis 24 heures. L’emblématique entraîneur de Ligue 1, Rolland Courbis pourrait très prochainement, prendre les rênes des Fennecs d’Algérie.

Lire la suite »
4 avril 2016 Football

Algérie/Foot: Christian Gourcuff rompt avec les Fennecs sans aucune rancune

Alger (© 2016 Afriquinfos) – Pour ceux qui suivent un peu le football algérien, ce n’est pas une grande surprise. La Fédération Algérienne de Football (FAF) a officialisé ce dimanche 03 avril, le départ de son sélectionneur national, Christian Gourcuff. A sa propre demande, le départ du technicien français était négocié depuis plusieurs jours et le communiqué de la FAF indique un accord à l’amiable entre les deux parties.

Lire la suite »
25 novembre 2015 Football

Sélection nationale/Christian Gourcuff et les Fennecs : «Je t’aime moi non plus, malgré tout» !

Alger (© 2015 Afriquinfos)- Son aventure à la tête des Fennecs n’a jamais été un long fleuve tranquille. Christian Gourcuff, le sélectionneur français de l’équipe nationale d’Algérie a été annoncé sur le départ à plusieurs reprises. Aux dernières nouvelles, il veut bien rester… Mais à certaines conditions.

Lire la suite »

L’équipe d’Algérie de football représente l’Algérie dans le football international masculin et est contrôlée par la Fédération algérienne de football. L’équipe joue ses matchs à domicile au stade Mustapha Tchaker à Blida. L’Algérie a rejoint la FIFA le 1er janvier 1964, un an et demi après son accession à l’indépendance. L’équipe est également membre de la Confédération Africaine de Football (CAF).

L’équipe nord-africaine s’est qualifiée pour quatre Coupes du monde en 1982, 1986, 2010 et 2014. L’Algérie a remporté la Coupe d’Afrique des nations à deux reprises, une fois en 1990, lors de l’organisation du tournoi, et de nouveau en Égypte en 2019. Au Mondial 2014 Coupe du Brésil, l’Algérie est devenue la première équipe africaine à marquer quatre buts lors d’un match de Coupe du monde, contre la Corée du Sud.

Les rivaux traditionnels de l’Algérie sont principalement le Maroc, la Tunisie et l’Égypte, l’Algérie a également eu des matchs très compétitifs contre le Nigéria, en particulier dans les années 1980 pendant la meilleure génération de football de l’Algérie, contre le Mali en raison du partage d’une frontière commune et d’une rivalité compétitive de longue date, et contre le Sénégal , où a commencé le premier succès mondial de l’Algérie. Pour les Algériens, leur plus grande victoire a été leur victoire 2-1 contre l’Allemagne de l’Ouest lors de la Coupe du Monde de la FIFA 1982 où la nation africaine a choqué le monde. L’Algérie a produit de nombreux joueurs talentueux au fil du temps et est considérée comme l’une des meilleures équipes de l’histoire du football africain.

Histoire de l’équipe d’Algérie de football

L’équipe de football FLN

Le début

Le football en Algérie a été créé dans les années 1830 par des colons européens qui ont introduit le sport dans le pays. L’équipe de football algérienne a été créée en 1962 après avoir obtenu son indépendance de la France, en tant que successeur de l’équipe de football du FLN. Sous la domination française, l’Algérie n’était pas autorisée à avoir une équipe nationale, l’équipe de football du FLN était en quelque sorte une rébellion contre la colonisation française. Tous leurs matchs étaient considérés comme des matchs amicaux et n’étaient pas reconnus par la FIFA. Lors d’une conférence de presse à Tunis, l’équipe de football algérienne a refusé de faire des déclarations politiques, qualifiant le football de sport plutôt que d’influence politique. Après que l’équipe nationale algérienne de football ait été officiellement reconnue par la FIFA en 1963, l’équipe ne s’est qualifiée que pour la Coupe d’Afrique des Nations de 1968 et n’a pas réussi à se qualifier pour les cinq prochaines éditions de la Coupe d’Afrique jusqu’en 1980, où les Algériens ont eu une belle course. Après avoir terminé première de son groupe, l’Algérie a battu son rival l’Égypte en demi-finale et atteint la finale pour la première fois, s’inclinant seulement contre le Nigéria, 3-0. Ce tournoi a été considéré comme la naissance de l’équipe algérienne comme l’une des grandes équipes en Afrique.

La génération dorée, 1980–1990

1982 La Coupe du Monde de la FIFA 

Algérie a provoqué l’une des grandes bouleversements de la Coupe du Monde le premier jour du tournoi avec une victoire de 2 à 1 sur le champion d’Europe en titre, l’Allemagne de l’Ouest. Dans le dernier match du groupe entre l’Allemagne de l’Ouest, l’Autriche et le Chili, l’Algérie ayant déjà disputé son dernier match de groupe la veille, les équipes européennes savaient qu’une victoire de l’Allemagne de l’Ouest par 1 ou 2 buts les qualifierait toutes les deux, tandis qu’un plus grand La victoire ouest-allemande qualifierait l’Algérie sur l’Autriche, et un match nul ou une victoire autrichienne éliminerait les Allemands de l’Ouest. Après 10 minutes d’attaque tous azimuts, l’Allemagne de l’Ouest a marqué grâce à un but de Horst Hrubesch. Après que le but ait été marqué, les deux équipes ont botté le ballon sans but pour le reste du match. Des chants de « Fuera, fuera » (« Out, out ») ont été criés par la foule espagnole, tandis que des supporters algériens en colère ont agité des billets de banque contre les joueurs. Cette performance a été largement déplorée, même par les fans ouest-allemands et autrichiens. L’Algérie a protesté auprès de la FIFA, qui a décidé que le résultat serait maintenu; La FIFA a introduit un système de qualification révisé lors des prochaines Coupes du monde au cours desquelles les deux derniers matchs de chaque groupe ont été joués simultanément.

Coupe du Monde de la FIFA 1986

En 1984, l’Algérie a pris la troisième place de la Coupe d’Afrique des Nations 1984 en Côte d’Ivoire. Lors de la Coupe d’Afrique des Nations 1986, les équipes nationales ont enregistré deux défaites et un nul et ont été éliminées au premier tour. Au Mexique, lors de la Coupe du monde 1986, les Algériens n’ont pas réussi à repasser le premier tour dans un groupe comprenant l’Irlande du Nord (1-1 nul), le Brésil (1-0 défaite) et l’Espagne (3-0 défaite). Un seul Algérien a marqué lors de cette compétition : Djamel Zidane. À partir de là, l’Algérie n’a pu se qualifier pour une autre Coupe du monde jusqu’en 2010.

Coupe d’Afrique des Nations 1990

En 1990, l’Algérie a accueilli la Coupe d’Afrique des Nations 1990 pour la première fois et était fortement considérée pour remporter la compétition. Tirage au sort Dans le groupe A, les Algériens ont commencé le tournoi en battant le Nigeria 5-1, avec des doubles de Djamel Menad et Rabah Madjer et un but de Djamel Amani. Après un excellent début avec une victoire convaincante contre les Nigérians, ils ont ensuite battu la Côte d’Ivoire 3-0, avec des buts de Djamel Menad, Tahar Chérif El-Ouazzani et Chérif Oudjani. Le dernier match du groupe, l’Algérie a battu l’Égypte 2-0, avec des buts de Djamel Amani et Moussa Saïb. Après un départ parfait avec trois victoires en autant de matchs, l’Algérie a battu le Sénégal 2-1 en demi-finale après que Djamel Menad et Djamel Amani ont marqué devant 85 000 supporters au Stade du 5 Juillet pour atteindre la finale pour la deuxième fois de l’histoire. En finale face au Nigeria, devant 105 302 supporters dans le même stade, Chérif Oudjani, à la 38e minute, a permis à l’Algérie de remporter la Coupe d’Afrique des nations pour la première fois. Djamel Menad a été couronné meilleur buteur de la compétition avec quatre buts.

Les années sombres, 1992-2008

Après avoir remporté la Coupe d’Afrique des Nations 1990 et manquer à peine les qualifications pour la Coupe du monde 1990, le football algérien était toujours à son apogée et semblait aller dans la bonne direction tout en dominant les autres équipes africaines avec leur style de jeu nord-africain unique, mélangé avec du football physique mais très technique. Cependant, l’Algérie étant au bord d’une guerre civile au début des années 90, les troubles sociaux et politiques ont commencé à avoir un impact négatif dans tous les domaines du pays, y compris le football. Bien que l’Algérie se soit qualifiée pour la Coupe d’Afrique des Nations 1992, les tenants du titre ont été décevants et ont été éliminés au premier tour de la compétition.

Lors de la Coupe d’Afrique des Nations de 1994, l’Algérie a été disqualifiée du tournoi après avoir aligné un joueur inéligible, et de nombreux fans de retour à la maison ont vivement critiqué le personnel de l’équipe, les accusant d’être irresponsables et non professionnels. En 1996, l’Algérie est revenue en Coupe d’Afrique des Nations, mais a été éliminée par les hôtes de l’Afrique du Sud en quart de finale. Les Algériens ne se sont pas qualifiés pour les Coupes du monde suivantes en 1998, 2002 et 2006. Lors de la Coupe d’Afrique des Nations 1998, l’Algérie a terminé dernière de son groupe avec trois défaites et a été éliminée en phase de groupes. Le football algérien perdait sa réputation et l’équipe qui était autrefois considérée comme l’une des meilleures et des plus redoutées d’Afrique, n’était plus à craindre.

Lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2000, les Fennecs ont passé le premier tour pour s’incliner 2-1 face à l’éventuel champion du Cameroun en quart de finale. L’Algérie n’a pas réussi une fois de plus à passer le premier tour de la compétition africaine en 2002. mais en 2004, l’Algérie, entraînée par Rabah Saadane, semblait bonne et pleine de confiance. Après avoir fait match nul contre le favori du tournoi, le premier match du groupe 1-1 contre le Cameroun , L’Algérie a enregistré une victoire historique contre ses adversaires égyptiens 2-1. Après un bon départ de l’Algérie, l’équipe nord-africaine a étonnamment perdu le dernier match du groupe contre le Zimbabwe 2-1. Cependant, en raison de la victoire 2-1 contre l’Egypte, l’Algérie a terminé deuxième de son groupe et s’est qualifiée pour le tour suivant. Leur prochain adversaire était le Maroc et après un match sans but pendant plus de 80 minutes, l’Algérie a pris les devants à la 84e minute après un but d’Abdelmalek Cherrad, près de quelques secondes avant le coup de sifflet final du Maroc, ce qui signifiait que les deux équipes devraient jouer en prolongation. , où le Maroc gagnerait 3-1. La défaite contre leurs voisins nord-africains a été déchirante, et après ce match, l’Algérie n’a pas réussi à se qualifier pour les deux Coupes d’Afrique des Nations suivantes en 2006 et 2008 et rien ne semblait fonctionner pour le football algérien.

Le retour

Éliminatoires de la Coupe du monde 2010

Le 11 octobre 2008, l’Algérie est revenue dans le top 20 des équipes africaines du classement Fifa en terminant première de son groupe devant le Sénégal, la Gambie et le Libéria pour le deuxième tour des qualifications combinées Coupe du Monde 2010 et Coupe d’Afrique des Nations 2010. Au troisième et dernier tour des éliminatoires, l’Algérie a été rejointe par la Zambie, le Rwanda et l’Égypte dans le groupe C. L’Égypte était largement considérée comme la favorite pour remporter le groupe et se qualifier pour la Coupe du monde. Cependant, en juin 2009, l’Algérie a battu le double champion d’Afrique, l’Égypte, 3-1, ce qui a finalement changé les objectifs des équipes, de la qualification pour la Coupe d’Afrique des nations à la qualification pour la Coupe du monde après une absence de 24 ans. Le match suivant était contre la Zambie où les Renards du désert ont gagné 2-0 à Lusaka. L’Algérie a ensuite battu la Zambie à domicile à Blida 1-0, suivie d’une victoire 3-1 contre le Rwanda, les Algériens ont assuré que la qualification pour la Coupe du monde se déroulerait jusqu’au fil avec une rencontre finale contre l’Égypte au Caire, où seulement un une défaite de trois buts empêcherait les Fennecs d’aller en Afrique du Sud. Avant le match, le bus de l’équipe algérienne a été attaqué au Caire par des supporteurs égyptiens, faisant plusieurs blessés. Cela a conduit à une querelle diplomatique entre les deux pays. L’attaque avant le match a laissé les joueurs algériens sous le choc, ce qui s’est soldé par une défaite de 2-0 dans une situation controversée, concédant un but à quelques secondes seulement du coup de sifflet final. La défaite signifierait que les deux équipes nord-africaines devraient jouer un match éliminatoire au Soudan avec le vainqueur se qualifiant pour la coupe du monde en Afrique du Sud. L’Algérie a gagné 1-0 après un superbe but d’Anthar Yahia et s’est qualifiée pour la Coupe du monde pour la troisième fois de son histoire.

Coupe d’Afrique des Nations 2010

Après s’être qualifiée pour la coupe du monde 2010 aux dépens de l’Égypte, l’Algérie retrouvait le respect qu’elle avait perdu au début des années 90. Ils sont donc venus dans le tournoi 2010 avec confiance. Tirée au sort dans le groupe A, avec l’Angola, le Malawi et le Mali, l’Algérie a commencé mal, perdant étonnamment 3-0 face au groupe extérieur Malawi. Après cette défaite, l’Algérie a dû prouver que le premier match n’était qu’une erreur et lors du match suivant contre le Mali, elle a gagné 1-0 grâce à une tête de Rafik Halliche. Lors du dernier match, ils ont fait match nul 0-0 contre l’Angola, qui les a envoyés au deuxième tour, terminant avec le même nombre de points que le Mali, mais avec un record de face à face supérieur. Jouant à Cabinda, l’Algérie a affronté la Côte d’Ivoire en quarts de finale qui étaient considérés comme de gros favoris. Après 1-0, Karim Matmour égalisait en première mi-temps, les Algériens avaient un bon match mais alors que le match se dirigeait vers les prolongations, Keita donnait l’avantage aux Ivoiriens à la 89e minute, un but qui semblait sûr de sceller leur victoire. Cependant, les Algériens ont égalisé avec Madjid Bougherra à peine 2 minutes plus tard en prolongation, et en prolongation, un centre parfait de Karim Ziani a trouvé Hameur Bouazza qui donnait la tête aux Fennecs. L’Algérie a choqué tout le continent avec une victoire convaincante contre une équipe de Côte d’Ivoire considérée comme la meilleure d’Afrique. L’Algérie a ensuite affronté l’Égypte en demi-finale, les tensions étaient toujours vives entre les deux nations après l’incident des éliminatoires de la Coupe du monde et les fans des deux côtés ont estimé que c’était un match incontournable pour eux. Malheureusement pour l’Algérie, les choses ne se sont pas passées comme prévu. Après des vagues de décisions controversées de l’arbitre des deux côtés, l’Algérie a terminé le match avec 3 cartons rouges qui ont permis à l’Egypte de gagner 4-0, ce qui a été la plus grande défaite de l’histoire des rencontres des équipes. L’Algérie a ensuite perdu 1-0 contre le Nigéria dans le match pour la troisième place et a terminé quatrième de la compétition.

Coupe du monde de football 2010

L’Algérie a été classée dans le groupe C avec l’Angleterre, les États-Unis et la Slovénie. L’équipe nord-africaine est arrivée dans le tournoi sous une forme médiocre, perdant presque tous ses matchs de préparation à la coupe du monde en matches amicaux. Lors de leur premier match, ils ont perdu contre la Slovénie 0-1. Le match n’a marqué aucun but jusqu’à ce que le capitaine slovène Robert Koren marque à la 79e minute après que Abdelkader Ghezzal ait été expulsé pour sa deuxième infraction réservable. Dans leur deuxième match de groupe, l’Algérie a fait match nul avec l’Angleterre, menant à une célébration de masse dans toutes les communautés algériennes du monde. Les Fennecs ont perdu leur dernier match de groupe contre les États-Unis 1 à 0 grâce à un vainqueur de Landon Donovan en deuxième période de blessure. L’Algérie a quitté le championnat en tant que l’une des deux équipes, avec le Honduras, pour ne pas marquer de but.

2010-2011 : une équipe en difficulté

Après la Coupe du monde, les mauvais résultats se sont multipliés et se sont multipliés sans victoire. Après une défaite à domicile 2-1 contre la Guinée lors d’un match amical et un match nul 1-1 à domicile contre la Tanzanie, le vétéran manager Rabah Saâdane a démissionné et a été remplacé par Abdelhak Benchikha. Le nouvel entraîneur a tenté d’apporter de nouveaux visages à l’équipe pour renforcer son attaque mais les mauvais résultats ont continué pour l’équipe de Benchikha qui a commencé avec une défaite de 2-0 à l’extérieur contre la République centrafricaine. Il y avait un peu d’espoir rétabli pour les Algériens après avoir battu le Maroc 1-0 à domicile après un but de Hassan Yebda, mais après avoir perdu 4-0 contre le Maroc au match retour, leur manager a démissionné. L’Algérie n’a pas réussi à se qualifier pour la Coupe d’Afrique des Nations 2012 et le cauchemar s’est poursuivi.

2011-2012 : l’arrivée de Halilhodžić

Après la nomination du nouvel entraîneur Vahid Halilhodžić, il a obtenu quelques résultats décents avant le début des éliminatoires de la Coupe du monde. Les débuts de l’entraîneur bosniaque se sont soldés par un match nul 1 à 1 contre la Tanzanie, puis ils ont battu la République centrafricaine 2 à 0 avec des buts venant de Hassan Yebda et Foued Kadir. Après un bon match contre la Tanzanie et une victoire convaincante contre The Central African Rep, les supporters algériens ont recommencé à croire en leur équipe nationale et ont mis toute leur confiance en l’entraîneur Vahid pour relancer l’équipe nationale, et c’est exactement ce qui s’est passé comme le bon les résultats ont continué à venir, l’Algérie a ensuite battu le Niger 3-0 dans un match amical, et avec le début des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA 2014, l’Algérie a battu le Rwanda 4-0 pour commencer brillamment. Qualification pour La Coupe d’Afrique des Nations 2013 était la prochaine cible pour Les Fennecs et ils ont commencé par battre la Gambie 2-1 à Banjul suivi d’une victoire 4-1 à Blida pour passer au tour de qualification final, où les Algériens affronteraient voisins de l’Afrique du Nord, la Libye. Les guerriers du désert ont fini par gagner 3-0 contre les Libyens pour se qualifier pour la Coupe d’Afrique des Nations 2013.

Coupe d’Afrique des Nations 2013 : des résultats décevants

L’Algérie est arrivée à la Coupe d’Afrique des Nations 2013 avec beaucoup de confiance et avec l’émergence d’Islam Slimani et El Arbi Hillel Soudani, ainsi que l’ajout à l’équipe de talentueuse ailier du Valencia CF Sofiane Feghouli, l’Algérie était même considérée comme l’une des favorites pour gagner la compétition, mais malheureusement pour eux, ils manquaient d’expérience et malgré une nette domination contre leurs adversaires, ils ont terminé derniers de leur groupe après avoir perdu le premier match contre la Tunisie 1-0 après un but crucial de 90 minutes de Youssef Msakni. Lors de leur deuxième match contre le Togo, l’Algérie était censée remporter une victoire mais encore une fois le manque d’expérience était une fois de plus crucial, après avoir dominé le match, ils ont concédé deux buts et ont été officiellement éliminés de la compétition. Le dernier match contre la Côte d’Ivoire s’est terminé par un match nul 2-2. Les supporters algériens ont été extrêmement déçus de la présence précoce de leur équipe dans la compétition, et les médias algériens ont même spéculé que l’entraîneur Vahid serait limogé, mais le président de la Fédération algérienne de football a décidé de maintenir Vahid, arguant que l’équipe allait dans la bonne direction. et a juste besoin de plus de temps pour acquérir de l’expérience.

Route vers le Brésil 2014

Après une campagne décevante en Coupe d’Afrique des Nations 2013, et la Fédération algérienne de football confirmant le séjour de leur manager. L’Algérie se concentrerait alors sur sa campagne de qualification pour la Coupe du monde, avec un début décent avec une victoire et une défaite. Ils ont poursuivi leur campagne en gagnant 3-1 contre le Bénin à domicile et en les battant à nouveau 3-1 à l’extérieur au Bénin. Après avoir voyagé à Kigali pour affronter le Rwanda, une victoire 1-0 à l’extérieur leur a garanti la première place dans leur groupe, ce qui signifie qu’ils passeraient au tour final de la campagne de qualification. Leur dernier match n’a pas eu d’effet sur le classement mais l’Algérie a tout de même gagné 1-0 contre l’équipe nationale malienne de football. Après avoir dominé le groupe H, l’Algérie a été tirée au sort avec le Burkina Faso comme adversaire final. Le match aller s’est déroulé au Burkina et le second en Algérie. Le match aller s’est soldé par une défaite de 3 à 2 contre le Burkina Faso et cela a indigné de nombreux supporters algériens alors que le Burkina s’est vu infliger une fausse sanction. Le match retour a été un match difficile, mais l’Algérie a réussi une victoire 1-0 pour se qualifier pour la Coupe du monde 2014.

Faire l’histoire, Coupe du Monde de la FIFA 2014

L’Algérie a été classée dans le groupe H avec les favoris de la Coupe du monde, la Belgique, la Russie et la Corée du Sud. Dans son match d’ouverture contre la Belgique, Feghouli a marqué le premier but de l’Algérie en Coupe du monde depuis 28 ans, donnant à son équipe la tête 1-0, la Belgique a finalement rattrapé et marqué deux buts pour donner à la Belgique une victoire 2-1. , les Algériens avaient besoin d’une victoire absolue pour avoir de bonnes chances d’aller au tour suivant, ils ont fini par l’emporter 4-2, Brahimi a marqué le quatrième but contre l’opposition pour établir le record d’être la première équipe africaine à marquer quatre ou plus buts en un seul match en Coupe du monde. Le 26 juin, l’Algérie a affronté la Russie pour la deuxième place du groupe H, la Russie a marqué le premier but mais Slimani est devenu un héros en marquant l’égalisation pour mener l’Algérie au deuxième tour de la Coupe du monde pour la première fois. Au deuxième tour, l’Algérie a été en mesure de tenir l’Allemagne championne à égalité pendant 90 minutes, en prolongation, les Allemands ont marqué deux fois et l’Algérie une fois dans un match qui s’est terminé par une élimination pour l’équipe algérienne.

Déclin (2015-2018)

Après leur Coupe du Monde réussie, l’Algérie a gagné le respect et a été une fois de plus considérée comme l’une des meilleures équipes d’Afrique, avec des joueurs jeunes et passionnants jouant dans les meilleures équipes à travers l’Europe. Après que l’entraîneur Vahid a décidé de se retirer d’une prolongation de contrat après sa Coupe du monde historique, l’entraîneur de longue date du FC Lorient, Christian Gourcuff, a été nommé par le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, pour aider l’Algérie à atteindre ses objectifs.

Coupe d’Afrique des Nations 2015

Après avoir facilement dépassé leur groupe de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations 2015, qui était composé du Mali, du Malawi et de l’Éthiopie, l’Algérie était la favorite pour remporter l’édition 2015 du tournoi organisé en Guinée équatoriale. L’Algérie faisait partie d’un groupe très difficile qui comprenait l’Afrique du Sud, le Ghana et le Sénégal. Avec toutes les équipes du groupe en pleine forme, l’Algérie a lutté lors du premier match contre les Sud-Africains et a marqué un but avant de finalement les battre 3-1, lors du deuxième match contre le Ghana, les Black Stars avaient désespérément besoin de une victoire après avoir perdu le premier match contre le Sénégal, après 90 minutes et alors que le match semblait se diriger vers un match nul et vierge sans qu’aucun côté ne semble dangereux, Asamoah Gyan a frappé avant le coup de sifflet final pour donner une victoire 1-0 au Ghana. Lors du dernier match du groupe contre le Sénégal, l’Algérie avait l’air beaucoup mieux et après les buts de Riyad Mahrez et du jeune Nabil Bentaleb, les Foxes étaient passés au tour suivant. Les Desert Foxes ont terminé deuxièmes de leur groupe derrière le Ghana malgré leur différence de buts en raison de leur record en tête-à-tête. La Côte d’Ivoire les attendait, où Wilfried Bony marquerait deux fois pour une éventuelle victoire 2-1 pour les Elephants, éliminant les renards du désert de la compétition.

2017-2018 : Coupe d’Afrique des Nations et qualification pour la Coupe du Monde

Le manager Christian Gourcuff a été largement critiqué après la sortie de la Coupe d’Afrique, il a continué d’être critiqué pour sa tactique et ses résultats, perdant 2-1 dans un match amical contre la Guinée et tirant 2-2 contre la Tanzanie. Bien que l’Algérie réaliserait des victoires remarquables à domicile, comme la victoire de 7-0 contre la Tanzanie, l’équipe était très fragile lors des matches à l’extérieur et a concédé trop de buts. La victoire de la Tanzanie leur a permis d’atteindre la phase finale des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. L’Algérie a été tirée au sort dans un groupe incroyablement difficile avec le Nigeria, le Cameroun et la Zambie, seule l’équipe terminant en tête du groupe se qualifiant pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018.

Après un match nul 3 à 3 contre l’Éthiopie, le manager Christian Gourcuff a démissionné de son poste. Milovan Rajevac a ensuite été nommé entraîneur en juin 2016, mais a démissionné 4 mois plus tard après la fin du premier match de qualification de l’Algérie pour la Coupe du monde lors d’un match nul à domicile contre le Cameroun. La fédération algérienne de football a ensuite engagé Georges Leekens qui n’a pas fait mieux que son prédécesseur en s’inclinant 3 à 1 face au Nigeria lors de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde en novembre 2016.

Leekens a ensuite entraîné l’Algérie lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 où les renards du désert ont eu une horrible campagne contre le Zimbabwe et le Sénégal et ont perdu contre la Tunisie, ce qui a entraîné une élimination précoce en phase de groupes. La nation africaine était en déclin constant en raison de changements constants au niveau de la direction et l’Algérie obtiendrait à nouveau un nouvel entraîneur après la démission de Leekens juste après la Coupe d’Afrique et le président de la FAF Raouraoua a également quitté son poste et a été remplacé par le beaucoup plus jeune Kheiredine Zetchi . Le nouveau président est venu avec de nouvelles idées, il a fait venir l’entraîneur espagnol Lucas Alcaraz pour essayer de relancer l’équipe nationale, mais l’Espagnol a été limogé après de mauvais résultats, ce qui signifiait que l’Algérie manquerait la Coupe du monde de la FIFA 2018. Manquer la Coupe du monde a été un énorme bouleversement dans le pays car l’équipe était composée de joueurs très talentueux jouant à un haut niveau dans les meilleures ligues d’Europe.

En novembre 2017, l’ancien superstar algérien Rabah Madjer a été nommé directeur, la décision de faire venir Madjer a été controversée car il n’avait entraîné aucune équipe depuis plus de 10 ans et avait une expérience de coaching échouée avec l’Algérie. Madjer ne durerait pas très longtemps non plus, après quelques mauvais résultats en matches amicaux dont une défaite 3-0 contre le Portugal, il serait également limogé après seulement 7 mois de charge. Dans les quatre ans qui ont suivi la fin de la Coupe du monde 2014, l’Algérie comptait cinq entraîneurs différents dont les performances et les résultats ne faisaient qu’empirer.

2019-présent : Hope & coach Belmadi

Après une série d’erreurs de la Fédération algérienne de football avec des entraîneurs répétés sous performants, la fédération a nommé l’ancien Manchester City et l’international algérien Djamel Belmadi le 2 août 2018. Belmadi est un jeune entraîneur et a principalement entraîné au Qatar avec des expériences précédentes. Cependant, en raison de son échec au Qatar en tant qu’entraîneur de l’équipe nationale de football du Qatar lorsque le Qatar a été éliminé au début de la Coupe d’Asie de l’AFC en 2015, le scepticisme est apparu à propos du manager. Les performances de l’Algérie en qualification AFCON 2019, bien qu’acceptables, ont également subi un revers, comme une défaite choquante de 0 à 1 à l’extérieur contre le Bénin et deux matchs nuls 1 à 1 contre la Gambie moins connue avaient soulevé de grandes préoccupations sur l’Algérie lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Ainsi, l’Algérie ne devait pas devenir un véritable concurrent pour le trophée, mais surtout pour les quarts de finale.

Malgré les critiques sur Belmadi, l’Algérie a réussi une performance impensable, considérée comme la meilleure performance de toute équipe algérienne dans l’histoire récente de la CAN. L’Algérie a dominé le groupe C avec un record parfait, remportant les trois matchs, y compris la célèbre victoire 1-0 contre le Sénégal, participant à la Coupe du Monde de la FIFA 2018. La solide performance de l’Algérie s’est poursuivie avec une victoire de 3 à 0 sur la Guinée en huitièmes de finale, avant de vaincre la Côte d’Ivoire lors d’une rencontre âprement disputée qu’ils ont remportée lors d’une séance de tirs au but 4 à 3, après avoir fait match nul 1 à 1 après 120 minutes. Les Algériens ont ensuite battu le Nigéria 2-1 avec un coup franc d’une minute mourante de Riyad Mahrez. Face à nouveau aux Sénégalais en finale, Bagdad Bounedjah a inscrit l’étrange et aussi seul but de l’Algérie contre le Sénégal en finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, un match qui s’est soldé par une victoire 1-0 pour l’Algérie, qui leur a valu leur deuxième titre. depuis 1990, faisant de l’Algérie la deuxième équipe nord-africaine après l’Égypte à remporter plus d’un trophée de la CAN.

Stade à domicile de l’équipe d’Algérie de football

L’équipe nationale algérienne de football joue traditionnellement ses matchs à domicile au stade du 5 juillet. Cependant, depuis 2009, l’équipe a joué la plupart de ses matchs à domicile au stade Mustapha Tchaker. De nombreux nouveaux stades sont en cours de construction en Algérie, dont deux devraient être le domicile de l’équipe, le premier étant le stade Baraki d’une capacité de quarante mille en construction à Alger, l’autre étant le stade olympique d’Oran. Un autre stade actuellement en construction, où l’équipe nationale devrait jouer certains de ses matchs amicaux programmés, se trouve au stade Abdelkader Khalef dans la ville de Tizi Ouzou.

Image d’équipe de l’équipe d’Algérie de football

Kits

Le kit à domicile de l’équipe nationale algérienne est entièrement blanc avec une garniture verte, et le kit extérieur est entièrement vert avec une garniture blanche.

Fournisseurs de kits

  • 1980–1986 Algérie Sonitex
  • 1990–1992 Allemagne Adidas
  • 1993–1995 Italie Loto
  • 1996-2001 Algérie Cirta Sport
  • 2002-2004 France Baliston
  • 2004-2009 France Le Coq Sportif
  • 2010–2014 Allemagne Puma
  • 2015-présent Allemagne Adidas

Honneurs de l’équipe d’Algérie de football

Titres officiels

  • Coupe d’Afrique des Nations Champions (2) : 1990, 2019 Finaliste (1): 1980 Troisième place (2): 1984, 1988 Quatrième place (2): 1982, 2010
  • Jeux Africains Champions (1): 1978
  • Coupe afro-asiatique des nations Champions (1): 1991
  • Jeux méditerranéens Champions (1): 1975 Finaliste (1): 1993 Troisième place (1): 1979

Autres titres

  • Jeux de solidarité islamique Troisième place (1): 2017
  • Jeux panarabes Troisième place (1): 1985
  • Coupe de Palestine des Nations Troisième place (2): 1972, 1973
  • Coupe de l’Indépendance de l’Indonésie Gagnants: 1986
  • Coupe du 7 novembre Finaliste (1): 1993
  • Prix Équipe nationale africaine de l’année Gagnants (8): 1980, 1981, 1982, 1990 (partagé), 1991, 2009, 2014, 2019
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés