Le talent hors norme de Fuji, 3 ans

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

Le jeune photographe nigérian s’appelle Onafujiri « Fuji » Remet et commence à se faire connaître pour ses clichés de paysages, portraits et de clichés instantanés dans les rues du Nigéria. En juin dernier, une exposition lui était consacrée à Lagos, le petit homme talentueux rentre dans le monde des professionnels !

Ses photos sont caractérisées par sa spontanéité, son coup d’œil d’enfant curieux et son agilité du haut de ses trois ans à prendre les couleurs et les mouvements dans les moments de vie. Le petit Fuji savait déjà se servir d’un appareil photo Sony SLR avant même que nous-mêmes soyons capables d’épeler notre nom !

Il compte déjà 3 000 photos à son nom selon Visual News, un parcours qui n’est pas mal du tout voire exceptionnel pour son âge.

Son initiation rapide au milieu artistique trouve en grande partie son origine dans les passions familiales : Fuji est issu d’une famille de créatifs et d’artistes. Son père Pius Kgbere Remet est lui-même graphiste designer et sa grande sœur Onarietta d’une dizaine d’années est aussi photographe.

« L’environnement créatif familial a sans aucun doute fait qu’il a eu accès à tout un tas d’appareils photo. »

Mais son père estime que son fils prometteur mérite mieux que des clichés pris dans les rues du Nigéria : « J’espère qu’en grandissant il deviendra un grand photographe, qui explorera d’autres terrains pour marquer son temps. »

Même si Fuji est l’un des plus jeunes artistes de sa génération, d’autres jeunes talents se sont fait remarqués comme Shorya Mahanot  qui a des ressemblances frappantes avec le jeune Jackson Pollock et Autumn de Forest pour le pop art.

Afriquinfos