Elections du 12 mars à la CAF: Patrice Motsepe dévoile enfin ses propositions pour changer la Confédération

Sandton (© 2021 Afriquinfos)- Le candidat sud-africain à la présidence de la CAF, Patrice Motsepe a tenu ce jeudi 25 février une conférence de presse au cours de laquelle il a présenté son programme en 10 points pour redynamiser l’instance continentale. C’était l’occasion pour lui de réfuter les rumeurs faisant de lui le “candidat adoubé par Gianni Infantino, président de la FIFA”.

A quelques encablures du Congrès électif de la Confédération Africaine de Football (CAF), les candidats en lice fourbissent leurs armes. Patrice Motsepe a organisé ce jeudi une rencontre qui tenait lieu d’une démonstration de force. Ses principaux soutiens, à savoir le Congolais Moïse Katumbi ainsi que les présidents des fédérations d’Afrique du Sud, du Mozambique, du Nigeria…et celui du Conseil des associations de football en Afrique australe (Cosafa), le Zimbabwéen Philip Chiyangwa, ont notamment fait acte de présence. A noter que le milliardaire, propriétaire du Mamelodi Sundowns, a eu quelques semaines plus tôt le soutien à l’unanimité de la Cosafa qui compte pas moins de 14 associations membres.

Fort de ces soutiens, le Sud-Africain se dit désormais investi de la mission de redonner des couleurs au football africain en réformant l’institution au pas de charge afin que «le foot africain devienne le meilleur du monde». Ce changement passera aussi par le fait de se défaire de la tutelle de la FIFA. Aussi, Patrice Motsepe ne veut-il en aucun cas être taxé de candidat de Gianni infantino.

Son programme en 10 points servira à redonner de l’allant au sport-roi sur le continent. Parmi ses principales propositions, une CAN tous les deux ans: «Nous devons restructurer la Coupe d’Afrique des nations dans les deux années qui viennent. Il y a eu des discussions pour savoir si elle devrait se dérouler tous les 4 ans ou tous les 2 ans. Personnellement, au départ, je pense qu’elle devrait rester tous les 2 ans. Nous avons besoin de l’argent des compétitions de la CAF ! », a déclaré l’homme d’affaires qui souhaite en outre un plus grand apport du secteur privé dans le football africain.

Le milliardaire aura pour challengers le 12 mars prochain, le Sénégalais Augustin Senghor, l’Ivoirien Jacques Anouma et le Mauritanien Ahmed Yahya.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés