Scandale : Un fils de diplomate relâché après avoir agressé sexuellement des mineures

Afriquinfos Editeur Vue
2 Min de Lecture

Les relations diplomatiques entre la France et la République Démocratique du Congo sont perturbées par un scandale sans précédent depuis quelques jours. Le fils d’un diplomate congolais ayant agressé sexuellement plusieurs personnes ne sera pas poursuivi, du fait de l’immunité diplomatique de son père. Une affaire qui scandalise les victimes et leurs familles qui ne comprennent pas pourquoi cette immunité s’étend à l’ensemble des membres de la famille du diplomate.

Depuis fin mai, le jeune homme âgé de 14 ans sévit dans les rues de Magnanville, dans les Yvelines. Placé en garde à vue à la fin du mois, il avait été aussitôt libéré. Mardi, il a fait une nouvelle victime. Âgée de 16 ans, elle a porté plainte auprès de la police qui a de nouveau placer l’agresseur en garde à vue. Cependant, après vérification de l’existence de son immunité, elle a été obligée de le relâcher, de détruire tous les relevés d’ADN effectués et d’abandonner les poursuites.

Ce fils de diplomate est pour l’heure soupçonné d’avoir commis cinq agressions sexuelles sur mineures et de s’être exhibé devant une personne âgée. Des faits graves qui suscitent l’indignation des victimes face à cette immunité. En conséquence, l’affaire est remontée jusqu’au Quai d’Orsay qui a confirmé l’immunité du jeune homme. Cette polémique pourrait bien entacher les relations diplomatiques entre la France et la République Démocratique du Congo.

Afriquinfos