Le président chinois propose un partenariat plus étroit et plus solide entre pays des BRICS

 

Le président Xi participe à ce sommet aux côtés de son homologue brésilienne Dilma Rousseff, du président russe Vladimir Poutine, du Premier ministre indien Narendra Modi et du chef d’Etat sud-africain Jacob Zuma.  

M. Xi a résumé dans son discours les expériences de la coopération au sein des BRICS et établi la direction que devra prendre cette future coopération.

 La Chine continuera de participer à la coopération au sein des BRICS, à contribuer davantage à la protection de la paix mondiale et à promouvoir le développement commun, a assuré le président chinois.

 Les pays des BRICS, qui s’expriment de concert et apportent leur contribution à la résolution d’un grand nombre de problèmes internationaux et régionaux, se sont engagés à promouvoir la croissance économique mondiale, à améliorer la gouvernance économique internationale et à renforcer la démocratisation des relations internationales, a noté M. Xi.

Ils sont devenus une force importante dans les relations internationales et un constructeur actif du système international, a affirmé M. Xi.

Selon lui, les pays des BRICS devraient faire avancer l’esprit d’ouverture, d’inclusivité et de coopération gagnant-gagnant, et développer un partenariat plus étroit, plus global et plus solide.

Le président Xi a exhorté à faire avancer résolument la croissance économique, à adhérer à l’idée de croissance inclusive, à transformer la croissance quantitative en croissance qualitative et à coordonner le développement économique, le développement social et la protection de l’environnement.  

 Il a par ailleurs appelé à lancer une coopération économique tous azimuts, à construire un marché intégré dans les domaines du commerce et de l’investissement, à promouvoir les échanges entre les peuples et à réaliser de façon anticipée la mise en œuvre de la Banque de développement des BRICS et d’un Accord sur le fonds de réserve de devises.

M. Xi a également souligné l’importance de construire un environnement externe favorable au développement, d’améliorer la gouvernance économique globale, d’appliquer pleinement le consensus pour renforcer la représentativité et le droit d’expression des pays en développement et d’approfondir la coordination des politiques macro-économiques internationales.

Le chef d’Etat chinois a également proposé que les pays des BRICS fournissent conjointement des solutions dans les affaires internationales et qu’ils recherchent la justice avec des pratiques égalitaires.

 « La diplomatie chinoise a ses principes à respecter, elle chérit l’amitié et la droiture, aspire à la justice et adhère à la voie de développement pacifique », a précisé M. Xi.

La Chine chérit tout particulièrement la coopération avec les pays des BRICS et la considère comme une priorité diplomatique, a souligné le président Xi.

Lors de ses discussions avec d’autres dirigeants sur la coordination politique, M. Xi a noté que les pays des BRICS devraient être à la fois l’ancre aidant à stabiliser l’économie internationale et le bouclier qui protège la paix de la communauté internationale.

Les pays des BRICS devraient associer leur développement respectif à la paix et la stabilité du monde, considérer collectivement la lutte contre le terrorisme et la protection de la cyber-sécurité comme les domaines clés de la coopération, prôner une nouvelle perspective de sécurité, et conjuguer leurs efforts dans la protection du système de coopération sécuritaire internationale autour de l’ONU, a poursuivi M. Xi.

Au sujet du développement durable et de la croissance inclusive, il a appelé les pays des BRICS à consolider l’élan de leur développement et à rester confiants quant à leurs perspectives économiques.

« Nous devons ajuster notre structure économique, réaliser un développement de meilleure qualité, forger un partenariat économique plus étroit, promouvoir la construction d’une économie mondiale ouverte et établir un partenariat de développement global », a-t-il fait remarquer.

Pour sa part, la président brésilienne Mme Rousseff a rappelé que les pays des BRICS disposaient de grandes richesses en termes de ressources et que l’agriculture étaient l’une de leurs forces. La construction d’infrastructures dans ces pays ne cesse de se développer, et les marchés des consommateurs y sont énormes, avec des perspectives prometteuses pour le développement, a-t-elle poursuivi.

Les pays des BRICS devraient forger un partenariat étroit et solide, améliorer la gouvernance internationale, promouvoir un monde multipolaire et renforcer la démocratisation des relations internationales, a ajouté la présidente brésilienne.

M. Poutine a, pour sa part, exhorté les pays des BRICS à approfondir la coopération pragmatique, à passer à la vitesse supérieure en matière de commerce et d’investissement, à renforcer la coordination dans les grands dossiers internationaux et régionaux et à affronter conjointement les défis internationaux tels que le terrorisme et la cybersécurité.

Les pays devraient promouvoir la réforme des quotas du Fonds monétaire international (FMI), rédiger un programme de développement pour les années post-2015 et réduire la pauvreté, a suggéré le Premier ministre indien, Narendra Modi, avant d’appeler les pays des BRICS à renforcer les échanges entre les peuples, dans le domaine de l’éducation et au niveau local.

Le président sud-africain Zuma a affirmé que les pays des BRICS étaient prêts à partager leurs expériences avec les pays en développement, à prôner ensemble le multilatéralisme, à promouvoir les solutions politiques aux questions régionales les plus sensibles et à soutenir les efforts de l’Afrique pour parvenir à la paix, à la sécurité et au développement.

Afriquinfos

 

 

Sans votre aide, au 31 juillet Afriquinfos ne pourra plus vous tenir informé des dernières actualités du continent africain.
Soutenez un des leaders de l’information africaine : http://igg.me/at/SaveAfriquinfos

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés