Un africain à la tête de l’OMC ?

 

Mardi matin à 10H30, les trois membres de la « Troïka », l’ ambassadeur du Pakistan, Shahid Bashir, président du Conseil général, l’ambassadeur du Canada, Jonathan Fried, président de l’ Organe de règlement de différends, et l’ambassadeur de Suède, Joakim Reiter, président de l’Organe d’examen des politiques commerciales, ont débuté leurs consultations.

D’ici le mardi 9 avril, la Troïka va recevoir à tour de rôle les 158 Etats-membres de l’OMC pour leur demander de fournir la liste de leurs quatre candidats favoris sur les neuf qui se présentent au poste de Directeur Général de l’organisation.

Peu de temps après cette date, la Troïka devra annoncer officiellement au Conseil général le résultat du premier round. Le second round devrait aussitôt débuter pour permettre la désignation du futur directeur général de l’OMC le 31 mai. L’ actuel directeur, le français Pascal Lamy quittera ses fonctions le 1er août 2013.

Les neuf candidats sont : Roberto Azevedo (Brésil), Herminio Blanco Mendoza (Mexique), Anabel Gonzalez (Costa-Rica), Taeho Bark (Corée du Sud), Tim Groser (Nouvelle-Zélande), Ahmad Hindawi ( Jordanie), Alan Kyerematen (Ghana), Amina Mohamed (Kenya) et Mari Pangestu (Indonésie).

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés