Les cours pétroliers continuent à baisser en pleine crise de la dette en Europe

Afriquinfos Editeur 8 Vues
1 Min de Lecture

Cependant, la chute des cours pétroliers a été limitée en raison des inquiétudes sur l'offre, du fait qu'un des principaux syndicats du Nigeria a menacé d'arrêter la production pétrolière dans l'ensemble du pays pendant le week-end, dans le cadre du mouvement national de grèves et de manifestations.

A la clôture du NYMEX à New York vendredi, le pétrole brut léger non sulfuré pour livraison en février avait chuté de 40 cents, soit de 0,4%, s'établissant à 98,70 dollars le baril.

A Londres, le cours du Brent pour livraison en février a également baissé et s'établissait juste en dessous des 111 dollars le baril à la dernière vente.