Rencontre entre la DG de l’Unesco et les représentants permanents des pays francophones auprès de l’ ONU

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

"Le grand Léopold Sedar Senghor voyait dans la francophonie l'espoir d'une fraternité dans le respect mutuel et le dialogue des cultures … Ce message de paix dans la diversité des cultures fait pleinement écho au mandat de l' Unesco. La langue française est bien plus qu' une langue : c'est un socle de valeurs, un engagement commun en faveur des droits de l'homme, une promesse de diversité que partage les deux organisations – l'Unesco et l'OIF" , a déclaré Mme Bokova.

Le groupe francophone à l'ONU a été présidé par le représentant permanent du Sénégal à l'ONU, Abdou Salam Diallo. Il a souligné que la directrice générale de l'Unesco est une partisane dévouée de la coopération étroite et fructueuse entre l'OIF et l'Unesco, ainsi qu' à l'élaboration d'un agenda pour le développement durable d'après 2015, comprenant l'éducation, la culture et le développement, l'eau, l'océan, le partage de technologies et non pas en dernier lieu la protection des sites du patrimoine historique, culturel et naturel et surtout la protection des sites dans les zones de conflit. Il a promis le soutient du groupe de l' OIF sur les priorités soulignées par la directrice générale de l' Unesco.

En conclusion, Mme Bokova a informé l'audience de sa décision de rendre hommage à Abdou Diouf, le qualifiant d'  "un homme qui a porté au long de nombreuses année un combat commun pour la diversité culturelle et pour les droits de l' homme" , selon les mêmes sources.

- Advertisement -