La « Go » de Renault à la conquête de l’Afrique

Afriquinfos Editeur 8 Vues
2 Min de Lecture

Carlos Gosn compte plus que jamais sur le lancement de véhicules d’entrée de gamme, à bas coûts, tout en élargissant leur commercialisation pour doper les résultats de Renault-Nissan qui est fragilisé par la baisse des ventes de voiture.

Renault-Nissan a quand même écoulé 6 millions de véhicules dans le monde l’an passé. La Logan, la Duster et Lodgy, commercialisées en Afrique du Nord sous la marque Dacia, avaient connues un certain succès.

Cette fois Renault-Nissan commercialisera ces véhicules sous une autre marque à bas coûts : Datsun.

La « Go », dernière voiture d’entrée de gamme de Renault-Nissan, a été présentée le 15 juillet dernier à la presse. Elle devrait être vendue à 5 000 euros. Elle avait été annoncée en 2011 mais ça sera finalement en 2014 qu’elle sera commercialisée en Afrique du sud.

L’Afrique est donc un marché clé « Go » et elle devrait séduire les africains par son nom notamment les africaines de l’ouest puisqu’il signifié « femme » en nouchi, le français d’Abidjan, utilisé dans toute la région.

Renault-Nissan envisage de la commercialiser ensuite dans d’autres régions d’Afrique si les ventes marchent bien. Il envisage même de la produire sur le continent dans un second temps comme à Tanger, où elle a déjà des ateliers de production.

Alors l'Afrique sera-t-elle séduit par la "Go" ?