RDC : une émissaire canadienne en visite chez le président de la CENI

Afriquinfos 3 Vues
2 Min de Lecture

Kinshasa (© Afriquinfos 2016) –La la Directrice Générale aux Ministères des Affaires Mondiales du Canada  est en visite de travail  en République Démocratique du Congo (RDC). Elle a eu un entretien de travail avec Corneille Nangaa Yobeluo, Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Les deux personnalités ont échangé sur le processus électoral en cours en RDC. Une occasion propice pour le patron de la Centrale électorale d’éclairer son hôte de marque sur toutes les questions qui touchent au bon déroulement des élections au pays. Une audience qui a duré plus d’une heure, cela montre en suffisance l’importance que le Canada accorde au processus électoral. Au sortir de ces échanges et visiblement satisfaite des informations reçues du Président de la CENI, l’Ambassadrice du Canada en RDC, devant la presse, a réaffirmé l’engagement du Canada à accompagner le processus électoral déjà enclenché  avec l’opération de la Révision du Fichier Electoral. Elle met plus l’accent sur la sensibilisation de la population, sur l’éducation civique et électorale à travers des projets mixtes CENCO-organisation canadienne du développement UPEC.

Par la même occasion, l’hôte  de Corneille NANGAA annonce  la contribution de son pays à hauteur  de 3,5 millions de dollars, des fonds qui sont déjà affectés à la sensibilisation et une autre contribution dont les deux parties doivent étudier ensemble son affectation.

Tout en prenant en compte des grands défis qui reste pour l’organisation des scrutins  dans un délai raisonnable, Corneille NANGAA rassure le Canada sur sa volonté ferme, lui et ses collègues pour relever ce défi. Saisissant cette aubaine propice, le Canada invite les parties prenantes au processus électoral à un consensus large et inclusif en vue de débloquer certaines questions qui peuvent bloquer le processus électoral en cours.

 La CENI poursuit l’opération de la révision du fichier électoral qui sera bientôt lancée dans les 12 provinces suivantes : Sud Ubangi, Mongala, Tshuapa, Equateur, Haut Katanga, Haut Lomami, Lualaba, Tanganyika, Nord Kivu, Sud Kivu, Maniema et Ituri.