RDC : Bloomberg fait de graves révélations sur la richesse de la famille Kabila

Afriquinfos 2 Vues
3 Min de Lecture

New York (© 2016 Afriquinfos)- Une enquête réalisée par des journalistes de l’agence Bloomberg, révèle que le président Joseph Kabila et sa famille disposent d’un important «réseau d’entreprises qui s’étend dans tous les secteurs de l’économie congolaise.

L’agence spécialisée dans les questions économiques en s’appuyant  sur plusieurs dizaines d’interviews,  des milliers de documents d’entreprises et de documents judiciaires précise que ces entreprises rapportent des centaines de millions de dollars à la famille présidentielle.

Les Kabila ont des parts dans au moins 70 entreprises et sont souvent le principal actionnaire ou l’un des gérants, à en croire les milliers de statuts de sociétés publiés au journal officiel et compilés par l’agence Bloomberg. Ce dossier à charge indique que Joseph Kabila, sa femme, ses deux enfants et huit de ses frères et sœurs contrôlent plus de 120 permis d’extraction d’or, de diamants, de cuivre, de cobalt et d’autres minerais en RDC

Outre les mines, l’empire familial s‘étend dans la banque, l’agriculture, la distribution de carburant, le transport aérien, la construction de routes, l’hôtellerie, la fourniture de produits pharmaceutiques, le secteur des agences de voyages, le commerce et les boîtes de nuit. Les auteurs de l’enquête parlent d’entreprises installées au Congo, mais aussi aux États-Unis, au Panama, en Tanzanie et sur l‘île de Niue, un paradis fiscal du Pacifique.

Bloomberg estime en revanche que l’ampleur de ces intérêts économiques pourrait aider à comprendre la raison pour laquelle le président congolais ignore les appels des États-Unis, de l’Union européenne et d’une majorité de Congolais à rendre son pouvoir la semaine prochaine.

Invité à répondre sur cette enquête, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, estime qu’on ne peut pas empêcher un membre de la famille du chef de l’État d’avoir des ambitions ou de posséder des biens. Encore moins de faire du business. Il ajoute par ailleurs qu’aucune loi n’interdit au président ou à sa famille de faire des affaires. Pour Lambert Mende, la publication de ces informations procédait de la volonté de nuire à la RDC.

Difficile d’estimer le montant exact que rapporte cette activité économique. 350 millions de dollars sur quatre ans pour l’une de ces sociétés, avancent encore les enquêteurs de Bloomberg en s’appuyant sur des documents d’entreprises.

Innocente Nice