Le Ramadan 2.0 : Google bouscule les traditions

Afriquinfos Editeur 8 Vues
3 Min de Lecture

Après Halalgoogling, Google a lancé au début du mois du Ramadan sa nouvelle plateforme traduite en arabe, français, indonésien et malais consacrée aux musulmans. C’est un portail interactif où la communauté musulmane peut bénéficier d’une multitude de services comme partager des fichiers vidéos notamment, suivre la prière à la Mecque, discuter avec des proches ou des personnalités grâce au « chat video hangouts », suivre des cours de cuisine sur Youtube, préparer et organiser son voyage grâce à « Google Maps » et suivre les tendances du moment.

L’entreprise de la Silicon Valley souhaite ainsi renforcer et développer son audience, tout en générant des revenus publicitaires supplémentaires.  « Hangout » est accessible depuis un smartphone.

Mais Google n’est pas le seul à avoir sorti son application, des applications gratuites existent déjà  avec les horaires de la prière, heures de l’Imsek et de l’Iftar, des fonds d’écran et des recettes de cuisine.

D’ailleurs Nokia et Microsoft ont crée conjointement des applications pour le Ramadan directement téléchargeables sur le Store de Windows Phone, dont certaines sont adaptées pour les smartphones Asha et Lumia.

Dans cette large gamme, on retrouve des applications telles que « Quran Stories » (les histoires du Coran), « Islam Quotes » (citations de célèbres figurent de l’Islam), « Mashaba » (aide à faire le « Tasbih ») ou encore le « Quran Explorer » (aide à lire le Coran).

Samsung au Maroc a une démarche plus locale avec une application de « recettes audio », en collaboration avec la cuisinière Choumicha. C’est la première application de ce type au Maroc, les utilisateurs peuvent même partager leurs vidéos sur les réseaux sociaux. Cette application Android est disponible sur Samsung Apps et adaptée à l’ensemble de la gamme Galaxy.

Blackberry a aussi crée ses applications avec par exemple « Islam 101 » qui aborde les principes fondamentaux et les croyances de l’Islam et « Pilgrimage », le Hajj.

Les applications et services proposés autour du Ramadan sont donc de véritables tremplins pour les entreprises puisque le Ramadan concerne de plus en plus de fidèles, dont de jeunes fidèles, les générations Y et Z qui grandissent avec le développement d’Internet.

De plus, The Online Project a publié un rapport en juillet dernier attestant que le nombre d’arabes sur les réseaux sociaux augmente de 30% pendant le Ramadan, ne parlons même pas de l'utilisation des smartphones !