Accueil R.D. Congo Sida : La RDC évalue la mise en oeuvre de l’option B+, des avancées "significatives" observées

Sida : La RDC évalue la mise en oeuvre de l’option B+, des avancées "significatives" observées

"Apres seulement six mois de mise en oeuvre de l'option B+ au Katanga, des avancées significatives ont été observées", a indiqué l'Unicef, l'un des partenaires participant à une "revue nationale" organisée cette semaine par le le Programme national de lutte contre le VIH/Sida (PNLS) de la RDC, à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Katanga.

L'objectif de la revue nationale était d'évaluer les performances du Programme VIH en 2013, d'apprécier les premiers résultats de mise en oeuvre de l'option B+, de produire le plan d'extension de l' option B+ en RDC et de valider le Plan d'Action Opérationnel (PAO)du PNLS pour 2014.

Selon le communiqué de l'Unicef reçu dimanche, près de 21.000 femmes ont été testées au VIH et informées de leurs résultats. 669 femmes et 71 conjoints testés positifs au VIH ont désormais accès aux antirétroviraux, et 225 enfants nés de mères séropositives ont bénéficié du traitement pour la prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant.

"L'option B+ est une approche moins médicalisée, plus accessible et facile d'utilisation. Il s'agit d'une avancée significative car elle offre un traitement de qualité à davantage de personnes vivant avec le VIH", a déclaré le secrétaire général du ministère rd-congolais de la Santé, le Dr Kupa Mukengeshayi.

En RDC, le taux de prévalence du VIH/sida est de 1,1% dans la population générale, alors qu'il est de 3,5% chez les femmes enceintes, selon l'UNICEF.