Près de 160.000 personnes vivent dans des camps et sites autour de la ville de Goma

Afriquinfos Editeur 3 Vues
1 Min de Lecture

Selon Mudingayi, les combats en cours depuis quelques jours, entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et le groupe armé du mouvement du 23 mars (M23), ont provoqué les déplacements d' environ 420 ménages, soit environ 2.000 personnes, qui seraient arrivés à Goma et se trouveraient majoritairement dans des églises et des écoles.

Les acteurs humanitaires réévaluent actuellement des sites potentiels d'accueil des déplacés en provenance d'autres sites ou camps pouvant se trouver près des zones de combat.

"La récurrence des combats à proximité des zones habitées pose un sérieux problèmes de protection pour des milliers de personnes et risque d'avoir de graves conséquences humanitaires", avait déclaré en début de semaine, M. Moustapha Soumaré, coordonnateur de l'action humanitaire en RDC.

L'OCHA a annoncé par ailleurs que plus de 66.000 Congolais se sont refugiés en Ouganda au cours de derniers jours, fuyant les affrontements entre les FARDC et un groupe armé au nord-est de Béni, au Nord-Kivu.