Orange lance une offre communautaire vers le Maghreb

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Le marché de la téléphonie mobile vers le Maghreb a longtemps été délaissé par les principaux opérateurs français, laissant la place aux taxiphones et aux opérateurs virtuels. Toutefois, la situation semble changer. En ce début de ramadan, Free a lancé une offre temporaire, incluant la Tunisie dans les destinations d’appels gratuits de la Freebox.

De son côté, Orange innove, en lançant une gamme Orange Maghreb, destinée à la Tunisie, l’Algérie et le Maroc. Elle se décompose en deux offres. La première, le forfait Orange Maghreb, contient 1 heure d’appel vers les fixes et mobiles de ces trois pays, ainsi que les appels, sms et mms illimités vers et depuis la France métropolitaine et les DOM et, 500 Mo. Il coûtera 29,99/mois pendant 12 mois, puis son prix augmentera pour atteindre 34,99€/mois.

La seconde offre, financièrement plus attractive, vient directement concurrencer les opérateurs déjà établis dans le secteur de l’offre communautaire vers le Maghreb. Il s’agit d’une carte prépayée mobicarte Maghreb contenant 10 minutes de communication vers la France métropolitaine et 10 autres minutes vers le Maghreb. Elle sera vendue 6,99€ jusqu’au 1er octobre puis son prix passera à 9,99€. Orange n’a pas encore précisé si cette carte sera aussi valable dans les pays du Maghreb, mais au vu de ses autres offres communautaire, il est fort probable que ce soit le cas. L’ouverture de cette option serait un avantage pour Orange, déjà implanté en Tunisie, en Algérie et au Maroc, et qui pourrait ainsi intégrer à ses clients les français maghrébins retournant fréquemment dans leur pays d’origine.

- Advertisement -

La création de cette gamme Maghreb n’est pas un hasard. Lancée le 3 juillet dernier, elle survient alors que le ramadan commence. Or, durant cette période, les maghrébins téléphonent plus à leur famille restée dans le pays. Le ramadan étant, au-delà du religieux, l’occasion de se retrouver en famille, ceux qui ont été obligés de rester en France multiplient leurs appels pour se rapprocher de leurs proches.

Afriquinfos