Centrafrique : Démission du chef de l’Etat et du Premier ministre de transition

 

Les leaders de l’Afrique centrale se sont félicités de « cette décision, hautement patriotique pour une sortie du pays de la paralysie, ainsi que des contributions constructives enregistrées lors des consultations qu’elle a engagées avec les composantes de la Société centrafricaine », indique le document dont Xinhua a obtenu copie.

La Conférence invite le Conseil national de la transition (CNT), sorte de Parlement transitoire, ainsi que les autres composantes de la Société centrafricaine à poursuivre leur délibération à Bangui, capitale de la Centrafrique, sous les auspices de la médiation de la CEEAC élargie à l’Union Africaine et aux partenaires internationaux en vue de la résolution sans délai de la crise centrafricaine au niveau politique dans le respect de la Charte nationale de la transition.

Jeudi soir, le président tchadien, Idriss Déby Itno, qui préside la CEEAC, a déclaré aux 135 membres du CNT, venus de Bangui par un vol affrété par le gouvernement tchadien, que les pays membres de la CEEAC n’ont jamais eu la prétention d’imposer des dirigeants aux Centrafricains.

« Hier comme aujourd’hui, il vous appartient de prendre la mesure de la gravité de la situation de votre pays et de vous assumer en choisissant librement vos dirigeants dans le cadre d’une large consultation comme celle de ce soir pour parvenir à la paix et construire ensemble votre avenir », leur a-t-il déclaré le chef de l’Etat tchadien.

Le président tchadien a déploré que la RCA soit dans une totale dérive et s’enfonce davantage dans le chaos et l’anarchie. « Le processus de transition mis en place sous l’ancien président [ Francois Bozizé,Ndlr] et après son départ n’a pas fonctionné comme nous l’avions souhaité. Les autorités qui ont la charge de mener cette transition n’ont pas su répondre aux attentes des Centrafricains et de la communauté internationale dont les plus importantes sont l’ordre et la sécurité », a-t-il insisté.

Pour le président en exercice de la CEEAC, si échec il y a, c’est d’abord celui de la classe politique centrafricaine dans son ensemble qui n’a pas su saisir toutes les opportunités qui lui sont offertes par notre communauté pour ramener la paix et la concorde dans le pays.

Ces articles devraient vous intéresser :

APE : le Cameroun proche de la ratification, sous surveillance accrue de l'Union européenne
Congo : Création en juillet d'un fonds pour l'économie verte en Afrique centrale
Afrique centrale : Des experts étudient le renforcement de l'intégration
Les questions sécuritaires au cœur d’une rencontre à Lomé entre des experts de la Cedeao et de la Ce...
La CEDEAO prend des sanctions politiques et économiques contre le Mali
CEEAC: plaidoyer pour une zone de libre-échange
L'Afrique centrale prépare un Plan d'extrême urgence sur la lutte anti-braconnage
Centrafrique : Réunion de la CEEAC le 3 avril après un mini-sommet mercredi à Durban, selon Idriss D...
Le PM centrafricain ne peut pas être révoqué pendant la transition, selon la CEEAC
L'ONU et les Etats d'Afrique centrale mettent en place un cadre de coopération
La CEEAC dotée d'une nouvelle Commission, sa réforme institutionnelle validée
Centrafrique : Michel Djotodia et la Séléka à l'épreuve du pouvoir, défi sécuritaire crucial à relev...
Centrafrique : Un sommet de la CEEAC vendredi à Malabo en marge du 23e sommet de l'UA
La Fomac en RCA aura 2000 hommes pour aider à la sécurisation du pays, déclare le sommet de la CEEAC
Vers la validation des instruments de coopération et de la stratégie intercommunautaire de sécurité ...
Ouverture à Yaoundé d'un sommet sur la sécurité dans le Golfe de Guinée
Centrafrique : Report au 18 avril du Sommet de la CEEAC prévu lundi à N'Djamena
La CEEAC "prend acte de la création du Conseil national de transition" en RCA
La MISCA change de chef
Afrique : Le secrétaire général du CEEAC dans la ligne de mire de l’Union Européenne
Un Sommet Cedeao-Ceeac sur la paix et la sécurité en juillet prochain
Sécurité maritime dans le Golfe de Guinée : Validation des instruments juridiques de coopération
Afrique centrale : des experts recommandent un dialogue sur la migration
Paix et sécurité : l’ONU salue l’engagement des Etats d’Afrique de l’ouest et centrale à renforcer l...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés