CEMAC: Près de 600 milliards de fcfa injectés dans l’économie réelle pour oxygéner les banques

Lors d’un Comité de politique monétaire extraordinaire, la BEAC a jugé utile de mettre à sa disposition un deuxième instrument à sa disposition afin d’inciter les économies de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) dont la croissance pour 2016 n’est attendue qu’à 2% seulement.

Pour ce faire, l’institution financière a choisi de baisser de 50% le taux des réserves obligatoires appliqué aux banques commerciales.

« Nous libérons ainsi 500 à 600 milliards de Francs CFA de trésorerie au profit des banques. Nous espérons qu’elles en feront un meilleur usage en finançant l’économie», a expliqué le Gouverneur de la BEAC, Lucas Abaga Nchama au terme du Comité de politique monétaire extraordinaire qui s’est tenu le 6 avril.

L’Association professionnelle des établissements de crédit du Cameroun (Apeccam) a bien accueilli la décision prise par la Banque des Etats de l’Afrique centrale. «La décision actuelle se justifie par la situation de ralentissement de la croissance consécutif aux difficultés des États suite à la baisse de leurs recettes budgétaires. En libérant une partie de la liquidité des banques, elle vise à soutenir la relance des économies de la zone Cemac», appuie son Président, Alphonse Nafack, par ailleurs Directeur général d’Afriland First Bank Cameroun. Ce dernier estime à près de 200 milliards de Francs CFA (304,9 millions d’euros) les liquidités supplémentaires qui profiteront au système bancaire camerounais. Cependant, des analystes du pays craignent qu’au lieu de financer les entreprises et donc l’économie réelle, les banques se servent de cette liquidité supplémentaire pour acheter des titres publics.

Innocente NICE

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Chefs d’Etat de la Cemac invités à plus d’efforts pour le développement des infrastructures de b...
L'Afrique centrale envisage également réformer le franc CFA
Centrafrique : Contraction de la croissance à - 14% contre 3,3% de prévision en 2013
La CEMAC lance la riposte contre la polio en recrudescence dans la région
Plaidoyers croisés pour une redistribution des cartes dans l’UEAC, la sous-région la plus statique d...
Un haut responsable de la future Air Cemac éclaire sur l'actionnariat de la compagnie
Cemac : les experts préoccupés par la sécurité aérienne dans la sous-région
Air CEMAC : Difficiles négociations avec Air France pour le partenariat stratégique
La bourse de la CEMAC suggère au Gabon un emprunt obligataire de 200 milliards de FCFA
Tenue mercredi à Brazzaville du 11ème sommet des chefs d'Etat
CEMAC : 200 millions USD pour la création d'un fonds d'emplois jeunes
Les employeurs de gouvernants de la CEMAC invités à renforcer les moyens de lutte contre le VIH/Sida
Un nouveau patron à la bourse de l'Afrique centrale
La CEEAC condamne la tentative de déstabilisation de la RDC par le M23
CEMAC : Les prévisions de croissance révisées de 3,2 à 2,6%
Sommet de la CEMAC à Libreville la semaine prochaine en marge du New York Forum Africa
Les banques du continent estiment que la dette chinoise n’est pas un problème
Zone CEMAC : Prévision de croissance de 6% en moyenne pour 2014-2016
Ali Bongo Ondimba en route pour le Sommet de la CEMAC à Brazzaville
Réunion de la CEMAC : l’intégration et le financement au menu du sommet
Indicateurs économiques de la Cemac au jaune jusqu’en 2017 au moins (FMI)
Bilan 2011 : Climat sociopolitique relativement stable en zone CEMAC
La crise centrafricaine émousse le 20ème anniversaire de la CEMAC
Le Maroc est le premier investisseur africain dans les zones de la CEMAC et de l'UEMOA

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés