Nigéria : un père viole sa propre fille

Afriquinfos Editeur 5 Vues
1 Min de Lecture

Ce père, du nom de Toyin Sodimu, s’est rendu coupable à la fois de viol et d’inceste. Le fait que la victime soit mineure ne fait qu’ajouter une touche d’horreur au tableau.

Les faits ont lieu samedi dernier, au milieu de la nuit. Sodimu vit avec sa fille à Oke Apo dans l’Etat d’Ogun au Nigéria. Peut-être nourrissait-il du désir pour sa fille depuis longtemps, peut-être le crime était-il impulsif ; toujours est-il que cette nuit-là, il se rend dans la chambre de sa propre fille à 2h du matin, et la viole.

S’il comptait sur le silence de l’adolescente, il est bien vite détrompé : dès mardi, la jeune victime avoue tout à la police, qui arrête son père et le garde en détention depuis, dans l’attente de plus amples informations sur l’affaire. La fille, quant à elle, est emmenée à l’Hôpital général d’Abeokuta pour être examinée et soignée.

M. Ikemefuna Okoye, commissaire de police de l’Etat d’Ogun, a lancé l’enquête, faisant la promesse que l’homme serait sévèrement puni s’il s’avérait coupable, de sorte à servir d’exemple.

Car les cas de viols incestueux, malheureusement, ne sont pas si rares qu’on le pense.