Nigeria : 56 morts dans des affrontements entre l’armée et Boko Haram

ecapital
1 Min de Lecture

Plus de 50 terroristes ont été abattus alors que ces derniers lançaient vendredi une série de raids audacieux contre des bases de l'armée avant d'être repoussés, a fait savoir le porte-parole du bureau de la défense nigérian Chris Olukolade dans un communiqué envoyé à l'agence Xinhua.

Les terroristes ont attaqué des bases militaires et des bâtiments de la police pendant que la plupart des forces de sécurité étaient en patrouille dans des villages environnants, a-t-il révélé, avant d'ajouter que cinq soldats et un officier haut gradé ont également été tués pendant que leurs troupes repoussaient les attaques.

Le Boko Haram, qui mène une insurrection armée depuis 2009 pour l'établissement d'un Etat islamiste indépendant dans le nord, a récemment intensifié ses attaques, ce qui a coûté la vie à plusieurs centaines de personnes au cours des deux derniers mois.

- Advertisement -