L’opposition juge chaotique le bilan de 100 jours du gouvernement Issoufou

ecapital
2 Min de Lecture

Dans un communiqué publié dans les médias nigériens, l'ARN a estimé que le gouvernement "tourne en rond" et "occulte volontairement les réalités du pays en promettant aux Nigériens un programme irréaliste et irréalisable."

"Après 100 jours de gestion faite de tâtonnements et de tergiversations des autorités de la septième république, les Nigériens manifestent une véritable inquiétude quant aux capacités réelles du régime actuel à pouvoir honorer l'ambitieux engagement qu'il a pris devant Dieu et le peuple nigérien", a-t-il énoncé.

L'ARN a rappelé plusieurs promesses du gouvernement Issoufou, dont notamment la création de 50.000 emplois permanents chaque année, la gratuité et l'obligation de l'école pour tous jusqu'à l'âge de 16 ans, et fait état de plusieurs faits dont la montée "vertigineuse" des prix des produits de première nécessité et la résurgence de l'insécurité.

- Advertisement -

L'opposition nigérienne a ainsi exigé un audit général de la période de transition et un éclairage sur les malversations financières à tous les niveaux.

Elle a également préconisé la prise de "mesures adéquates" pour "atténuer la souffrance des populations", et mettre les forces de défense et de sécurité dans les conditions idoines devant leur permettre de jouer pleinement leur rôle de défense du territoire et de protection des citoyens.