Le Premier ministre annonce de grands défis pour la renaissance

Afriquinfos Editeur
6 Min de Lecture

Cette DPG qui retrace les grandes lignes des actions du premier gouvernement de la 7ème république est une obligation constitutionnelle qui veut que le Premier ministre, chef de gouvernement s'adresse aux élus de la Nation pour soumettre à leur appréciation, les grandes lignes de la politique qu'il entend conduire.

Ce programme de gouvernement s'inscrit dans la droite ligne du programme que le président de la République Mahamadou Issoufou a présenté au peuple nigérien avant son élection, et représente des défis pour la renaissance du Niger.

Les axes majeurs de ce programme de gouvernance de M. Issoufou consistent à bâtir des institutions démocratiques fortes, crédibles et durables, assurer la sécurité des personnes et des biens sur toute l'étendue du territoire national, relancer l'économie et promouvoir le développement social à travers des investissements publics.

- Advertisement -

LA BONNE GOUVERNANCE

Pour le Premier ministre, ce programme ne peut se réaliser que dans le contexte d'une bonne gouvernance.

La promotion de la bonne gouvernance fait ainsi partie des trois axes majeurs du programme, en plus de la promotion du développement social et celle d'une économie de croissance et de développement durable.

"Le gouvernement va exercer le pouvoir avec responsabilité, c'est-à-dire, de façon démocratique et républicaine, dans le respect des dispositions de la Constitution, des lois et règlements de la République", a déclaré Brigi Rafini en ce qui concerne la gouvernance politique.

En matière de gouvernance administrative, il a expliqué que le gouvernement s'emploiera à instaurer une culture de la performance et de l'efficacité dans l'administration publique.

Le gouvernement devra également veiller à la mise en place de mécanismes et des instruments performants de reddition des comptes, ainsi que la prévention et la lutte contre la corruption et les conflits d'intérêts.

LA SECURITE ALIMENTAIRE

Le chef de l'Etat, a rappelé M. Rafini, a également promis aux Nigériens d'assurer leur sécurité alimentaire à travers l'initiative "les Nigériens nourrissent les Nigériens" (initiative les 3 N).

Dans le même domaine relatif à la sécurité alimentaire, c'est la poursuite de la préparation de la campagne agricole 2011-2012 et la constitution d'un stock de 100.000 tonnes de vivres qui sont envisagées.

S'ajoutent à cela d'autres défis tels que l'accès à l'eau potable pour tous à travers la réhabilitation et la construction d'ouvrages hydrauliques urbains, ruraux et pastoraux, le développement des infrastructures et l'énergie par des investissements dans les routes, les pistes rurales, l'électricité et les chemins de fer; d'améliorer significativement les indicateurs sociaux (Education et Santé) et de créer des emplois au profit des jeunes.

ASSAINIR LA JUSTICE

Un autre défi et non des moindres se trouve être l'assainissement de la Justice, en y opérant notamment des inspections, ainsi que la mise en service de la ligne verte pour recueillir et traiter les préoccupations des citoyens en matière d'accès à une justice impartiale et diligente et de poursuivre le traitement judiciaire des dossiers constitués par l'ancienne Commission nationale de lutte contre la délinquance économique, financière et fiscale.

Il permettra aussi de créer une Institution permanente de lutte contre la corruption et de construire à Niamey une nouvelle Maison d'arrêt répondant aux normes et standards requis.

SECURISER LE TERRITOIRE

"Ce mandat démarre dans un contexte marqué par la recrudescence de l'insécurité liée à l'activisme des groupes terroristes transfrontaliers et la persistance du banditisme", a fait remarquer le Premier ministre nigérien.

Pour celui-ci, la sécurisation du territoire nigérien à travers la lutte contre le terrorisme et le contre le banditisme constitue une action capitale à mener.

Pour rappel, un accrochage entre bandits armés et les Forces armées nigériennes (FAN) a fait au moins deux morts mercredi dont un de chaque côté, et six blessés dans les rangs des FAN.

PROMOUVOIR UNE ECONOMIE DYNAMIQUE

Conformément à la vision stratégique exprimée dans le programme du président de la République, le gouvernement nigérien compte mettre en place des politiques publiques visant la promotion d'une économie dynamique et compétitive apte à assurer à aux populations l'accès à l'alimentation et aux services sociaux de base ainsi que l'amélioration de la qualité de vie.

Pour le Premier ministre, le renforcement de l'économie passera aussi par la création de milliers d'emplois dans les secteurs privé et public.

Devant tous ces grands défis, le chef du gouvernement nigérien a exhorté tous les Nigériens de donner tout son sens à la devise du pays "Fraternité, Travail, Progrès".

"Fraternité, pour plus de solidarité et pour l'affirmation du sentiment national dans l'harmonie, entre toutes les composantes de la Nation, Travail, pour mobiliser tous les efforts et sacrifices nécessaires à l'émancipation et à la prospérité de notre peuple, et Progrès pour réaliser les étapes devant conduire notre pays dans le concert des Nations démocratiques et prospères", a-t-il noté.