Nelson Mandela : Un petit voyou de 95 ans ?

Afriquinfos Editeur 9 Vues
1 Min de Lecture

Comme bourde, on peut faire plus discret. La mairie de Johannesburg a envoyé une lettre cominatoire menaçant le héros de la nation de lui couper l’eau et l’électricité, alors qu’il est à l’hôpital depuis maintenant deux mois. Nelson serait-il du genre à ignorer les factures ? non : c’était une erreur, tout bêtement.

La municipalité, toute embarrassée, s’est aussitôt platement excusée, bafouillant quelque chose à propos d’«erreurs de remise à jour des fichiers clients». La lettre était en fait adressée à quelqu’un qui avait la même adresse que l’ex-président, mais dans un quartier différent.

La mairie, du même coup, a présenté ses excuses à tous les autres citoyens concernés par des erreurs du même type. Après tout, une erreur peut toujours arriver.

Mais remonter les bretelles par erreur à une légende humaine, ce n’est vraiment pas de chance.