Mise en exploitation d’un oléoduc Abidjan-Yamoussoukro

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

C'est à Sahabo, localité de la commune de Yamoussoukro hébergeant la Gestoci (société de dépôt des produits pétroliers), que le président Ouattara a officiellement ouvert les vannes de ce pipeline en présence de plusieurs membres du gouvernement conduits par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan.

Selon M. Ouattara, cette infrastructure permettra d'approvisionner en carburant des villes de l'intérieur de la Côte d'Ivoire tout comme elle procurera aux camionneurs, un important gain de temps en partant désormais du centre du pays.

L'installation inaugurée est constituée d'une vanne de 12 pouces de diamètre et a une capacité de quatre millions de litres de produits pétroliers par jour, soit l'équivalant de 130 camions-citernes par jour, pour un investissement de près de 140 milliards de FCFA.

"Après l'étape de Yamoussoukro, ce pipeline devra atteindre la ville de Bouaké et sera long de 385 km", a indiqué le ministre du Pétrole et de l'Energie, Adama Toungara.

Il a expliqué que cet oléoduc permettra la redistribution des produits à partir des dépôts de Yamoussoukro vers le marché intérieur de la Côte d'Ivoire et vers les marchés des pays de l'hinterland notamment le Mali et le Burkina Faso.

En outre, il permettra la création de 1000 emplois et va contribuer à réduire le trafic de camions-citernes sur les routes, à baisser les dépenses d'entretien routier mais aussi les risques d'accidents impliquant le plus souvent les camions-citernes commis au transport des produits pétroliers.