RDC : L’UNICEF vivement préoccupé par l’impact du conflit armé sur les enfants au Nord-Kivu.

Afriquinfos Editeur 11 Vues
1 Min de Lecture

"Les enfants doivent être protégés par toutes les parties ou conflit", a déclaré Barbara Bentein, Représentante de l'UNICEF en RDC, ajoutant que "toutes les parties au conflit sont responsables de la protection de tous les enfants et des femmes et hommes civils".

"Le recrutement et l'utilisation d'enfants de moins de 18 ans dans les forces et groupes armés est un crime en vertu du droit congolais et international. Les responsables doivent être identifiés, arrêtés et poursuivis dans les plus brefs délais", a-t- elle poursuivi.

D'après le communiqué, l'UNICEF estime à 2.000 le nombre d' enfants utilisés par les groupes armés dans la province du Nord- Kivu.

L'UNICEF a exhorté toutes les parties impliquées dans le conflit à libérer les mineurs dans leurs rangs.

Depuis janvier 2013, L'UNICEF et ses partenaires ont appuyé la démobilisation et la réintégration de 1.700 enfants et continuera à fournir un appui à la réintégration des enfants qui sortent des groupes armés.