L’Onu salue la "qualité" de sa collaboration avec les partenaires ivoiriens

Afriquinfos Editeur 10 Vues
4 Min de Lecture

A l'issue de sa visite de terrain entamée le 15 juillet, 10 jours après sa prise de fonction officielle, Mme Mindaoudou s'est réjouie de la "qualité" de la collaboration entre l'Onuci et tous les partenaires ivoiriens sur le terrain.

"Nous allons soutenir cette collaboration, la développer davantage au profit de l'ensemble des Ivoiriens, sans exclusive, afin de permettre au Système des Nations unies de contribuer à ce que la Côte d'Ivoire retrouve la place qui est la sienne dans le concert des Nations", a déclaré la patronne de l'Onuci dans une note d'information transmise mardi à Xinhua.

Mme Mindaoudou indique avoir noté au cours de ces rencontres avec les populations locales "une grande disposition à la réconciliation", deux après la crise post-électorale qui a fait au moins 3 000 morts en Côte d'Ivoire.

La tournée de prise de contact a conduit Mme Mindaoudou et sa délégation à Bouake (centre), Yamoussoukro (centre), Abidjan (sud), Daloa et Issia (centre-ouest).

Elle lui a permis de rencontrer les équipes de l'Onuci et du Système des Nations unies à l'intérieur du pays, de rendre des visites de courtoisie aux autorités administratives locales et d'échanger avec des représentants de la société civile, notamment des chefs traditionnels et religieux, des leaders communautaires et des femmes et des jeunes.

"A chacune de ses étapes, lors de ses rencontres avec les autorités locales et les représentants de la société civile, la Représentante spéciale a salué l'excellente collaboration qui existe entre les équipes de l'Onuci sur le terrain et l'ensemble des partenaires ivoiriens", souligne la note d'information.

"Elle a également fait part à ses interlocuteurs de sa disponibilité à poursuivre cette coopération et à consolider l'appui de l'Onuci ainsi que du Système des Nations unies aux processus de paix, de restauration de l'autorité de l'Etat et de réconciliation nationale", en Côte d'Ivoire, souligne encore la note d'information.

Pendant sa tournée, Aïchatou Mindaoudou a eu l'occasion de visiter des "projets à impact rapide" de l'Onuci, notamment des micro-projets générateurs de revenus pour les ex-combattants, des travaux de réhabilitation d'infrastructures sociales comme des écoles, des dispensaires, ou des bâtiments de l'administration publique.

Aîchatou Mindaoudou a également rencontré lundi et mardi à Abidjan respectivement le président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR), Charles Konan Banny, et le directeur de l'Autorité nationale pour le désarmement, la démobilisation et la réintégration des ex combattants (ADDR), Fidèle Sarassoro.

Au président de la CDVR, Mme Mindaoudou s'est aussi réjouie de "l'excellente coopération qui existe entre cette institution et les Nations unies".

Les deux institutions ont réaffirmé leur "ferme volonté" de poursuivre et d'approfondir leur coopération au profit de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale en Côte d'Ivoire.

A M. Sarassoro, la patronne de l'Onuci a "donné l'assurance" que son institution continuerait de "se tenir aux côtés" de l'ADDR dans l'exécution de son mandat en vue du désarmement et de la réinsertion de près de 65 000 ex combattants.

"Aidez-nous à vous aider", a-t-elle dit à ses interlocuteurs.

Aïchatou Mindaoudou, de nationalité nigérienne, a été nommée Représentante spéciale du secrétaire général de l'Onu pour la Côte d'Ivoire en remplacement du Néerlandais Bert Koenders nommé à la tête de la Mission intégrée des nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).