Libye : Des heurts entre militants font 21 morts à Benghazi

Afriquinfos Editeur 2 Vues
2 Min de Lecture

Les tirs croisés se sont principalement concentrés sur la zone de Garyounes. Les groupes de milices islamistes "Brigade du 17 février" et "Ansar al-Sharia" ont attaqué conjointement la base du "21e Battaillon" des forces spéciales libyennes qui s'est ralliée au général rebelle Khalifa Haftar, a fait savoir le commandant des forces aériennes le Colonel Saad Warfali, ajoutant que divers types d'armes lourdes avaient été utilisées lors des combats.

Des avions de combat ont répliqué en bombardant plusieurs sites des groupes islamiques dans les zones de Rulrhh, Onfodh et Sidi Faraj en banlieue de Benghazi, a indiqué une source militaire sous condition d'anonymat. Certains des avions ont décollé d'une base aérienne de la ville orientale de Tobrouk afin de mener la mission de bombardement, a informé le colonel.

Onze morts et 54 blessés, principalement des militaires avec quelques civils, ont jusqu'à présent été transportés à l'hôpital de Galaa, a indiqué l'hôpital. Des sources du centre médical de Benghazi et d'hôpitaux à l'est de Benghazi ont par ailleurs indiqué avoir accueilli 10 morts et 58 blessés.

"Le fils du directeur du centre médical de Benghazi Dr. Fathi Jehani a été tué par des éclats d'obus d'une roquette tombée sur leur maison à l'aube lundi," a ajouté une source.

Les combattants islamistes cherchent à se venger suite à des jours de frappes aériennes par des forces aériennes ralliées à M. Haftar, ont rapporté les médias locaux.