La RDC va encore aiguiser des appétits: Découverte en vue du plus important gisement de cuivre d’Afrique

Afriquinfos
2 Min de Lecture

Ce site est situé dans la ceinture de cuivre de la République Démocratique du Congo, à 25 km à l’ouest de Kolwezi et à 270 km de Lubumbashi. «Des découvertes précédentes ont déjà établi que Kamoa est le plus grand gisement de cuivre de haute qualité encore inexploité dans le monde. Maintenant, nos derniers résultats de forage indiquent que Kakula, dans la partie sud du projet Kamoa, pourrait se révéler être la découverte de cuivre la plus importante d’Afrique», s’est réjoui Robert Friedland, président d’Ivanhoe Mines, cité dans le communiqué.

Les forages effectués à Kakula ont mis à jour des couches disposant d’une teneur de cuivre de l’ordre de 3,59% à 8,11%, avec des teneurs de coupure (niveau minimum pour que l’exploitation soit économiquement rentable) de l’ordre de 1% à 2,5%.

Si une analyse indépendante est attendue avant la fin du mois de septembre pour confirmer les résultats obtenus par Ivanhoe Mines à Kaluka, pour le président du groupe canadien, ces découvertes «changent complètement la donne dans la planification du développement du projet Kamoa».

L’annonce du jeudi 11 août est surtout une bonne nouvelle pour Zijin Mining. Ce groupe minier chinois a été autorisé en septembre dernier à racheter 49,5% de Kamoa Holding Limited, qui détient 95% du projet de Kamoa, pour 412 millions de dollars.

- Advertisement -

Pour donner son visa à cette transaction, le Gouvernement congolais a obtenu d’augmenter sa participation dans le projet de Kamoa de 5 à 20%. Toutefois, dans son communiqué, Ivanhoe Mines a indiqué que les conditions de l’augmentation de la participation de Kinshasa dans le projet doivent encore être négociées.

Georges SAMIR