Kenya : Plus de 2.700 réfugiés envoyés dans les camps en raison de l’opération de sécurité

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Selon le dernier rapport du Burau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA), la plupart de ces réfugiés ont été envoyés dans le camp de Dadaab, situé dans le nord-est du Kenya, près de la frontière somalienne, qui abritent des centaines de milliers de réfugiés.

Le gouvernement kényan a pris ces mesures suite à l'opération sécuritaire "Usalama Watch" menée par la police depuis début avril, après les attaques à la grenade survenues à Nairobi et à Mombasa.

L'Opération "Usalama Watch", qui vise notamment les sans- papiers, a été lancée peu après que le gouvernement kényan eut damandé, dans une directive, à tous les réfugiés de se rendre aux camps de réfugiés désignés à Dadaab et à Kakuma, ville du nord- ouest du Kenya proche de la frontière sud-soudanaise.  Il y a environ 50.000 réfugiés dans les villes du Kenya.

- Advertisement -