Kenya : Les médecins menacent de boycotter le travail pour défendre leurs salaires

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

Le Syndicat des praticiens, pharmaciens et dentistes kenyans (KMDPU) a déclaré que le retard de salaire sembait dû à des efforts étranges pour transférer en hâte les fonds vers les comtés, ajoutant que le gouvernement n'avait pas donné de raisons suffisantes pour expliquer ce retard des salaires.

"Nous avons observé qu'il n'y avait aucune indication du moment où ces paiements seraient effectués, c'est pourquoi nos membres dans toutes les régions du Kenya se joindront à nous lundi à Nairobi pour réclamer nos salaires et une réponse claire sur ce qui se passe", a déclaré le secrétaire général du KMDPU, Sultan Matendechero aux journalistes à Nairobi.

Le syndicat a conseillé à ses membres dans tout le pays de rallier l'équipe qui ira demander des réponses claires sur ce qui se passe et réclamer un paiement immédiat de la part du gouvernement pour le travail déjà effectué.

"En conséquence, aucun service ne sera disponible dans les hôpitaux jusqu'à ce jour [le 5 août]. Cela sera ainsi dans la majorité des hôpitaux", a déclaré M. Matendechero, soulignant que le transfert vers les comtés devraient être effectué d'une manière plus organisée.

"Nous sommes pleinement conscients que les services que nous proposons sont essentiels et que tous les efforts doivent être faits pour éviter qu'ils ne soient perturbés. Jusqu'à présent, nous avons respecté notre part du marché. Malgré nos efforts pour contacter les différents organismes et institutions compétents, nous n'avons reçu aucune réponse pertinente", a-t-il dit.