Guinée : le démarrage du contrôle de la Taxe unique sur les véhicules reporté au 15 octobre

ecapital
1 Min de Lecture

Ce report serait dû à la lenteur qui entoure l'écoulement des vignettes, dont la vente a commencé au mois d'août.

En tout,  9 points de ventes ont été ouverts dans la capitale guinéenne pour permettre aux détenteurs de véhicules et de motocyclettes de se procurer de la vignette.

Avec des prix allant de 50 mille francs guinéens à 250 mille francs guinéens pour les motocyclettes et les véhicules particuliers. Alors que les transports en commun (taxi, minibus) sont taxés de 200 à 300 mille francs guinéens par engin.

- Advertisement -

Les propriétaires de gros camions doivent débourser 800 mille francs guinéens pour la Taxe unique sur les véhicules, selon nos sources.

C'est la police routière qui sera mise  à contribution dans le contrôle des vignettes à partir du 15 octobre.