Guinée : le gouvernement appelle les religieux à organiser des prières pour la paix et la réconciliation nationale

ecapital
2 Min de Lecture

Dans un communiqué publié vendredi, le Secrétariat général chargé des Affaires religieuses a appelé les chefs religieux du pays ainsi que les structures chargées des questions de cultes, à organiser ces journées dans les églises et les mosquées de toutes les préfectures dans la période allant du 22 septembre au 3 octobre.

Cette initiative intervient à un moment où la Guinée est en proie à une tension au sein de la classe politique.

Le Pouvoir et l'Opposition sont à couteaux tirés autour de la date des élections législatives fixée au 29 décembre par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

- Advertisement -

L'Opposition réunie au sein du Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition continue de réclamer la prise en compte de ses revendications, qui portent entre autres sur la restructuration de la CENI, l'audit du fichier électoral, sa révision et sa cogestion avec l'opposition, la réhabilitation des conseillers communaux illégalement démis et subsidiairement la neutralité de l'administration publique dans le processus électoral et l'accès équitable des partis du Collectif aux médias publics.

Le Collectif qui accuse le Pouvoir guinéen de vouloir organiser une "mascarade" a ainsi appelé ses partisans à manifester à compter du 27 septembre.