La phase d’instruction s’ouvre pour les présumés auteurs de la "tentative d’assassinat" du président Condé

ecapital
2 Min de Lecture

Selon Me Williams, contacté par téléphone mardi, dix présumés coupables ont été déférés au Tribunal de première instance de Dixinn, lundi.

Ce groupe, a-t-il précisé, est composé de neuf militaires dont l'ancien chef d'état-major général des armées, le général Nouhou Thiam et un civil.

Le 27 juillet, un premier groupe de six personnes tous des civils dont une femme avaient été déférées par l'équipe d'enquêteur de la gendarmerie nationale en charge de l'affaire.

- Advertisement -

"A présent, c'est la phase d'instruction qui doit s'ouvrir afin d'examiner tous les dossiers des personnes déférées au Tribunal de Dixinn", relève Fernandez Williams.

La plupart des accusés ont déjà contacté à titre personnel des avocats pour leur défense éventuelle et pour suivre la procédure normale de leurs dossiers.

"Ceux parmi les accusés qui ne pourront pas engager des avocats pour leur défense, l'Etat guinéen sera obligé de leur trouver des avocats comme le préconise la loi en matière de code de procédure pénal", a-t-il souligné.

"Nous sommes dans l'attente, l'Etat ne nous a pas encore signifié officiellement pour engager des avocats du barreau guinéen pour le compte du procès des présumés coupables de l'attaque du domicile du chef de l'Etat", a réagi le bâtonnier par intérim, Me Kémoko Malick Diakité.