Arrestation de l’ancien chef d’état-major des armées aprèsl’attaque contre Alpha Condé

ecapital
2 Min de Lecture

Le général Thiam a été arrêté par un groupe d'hommes conduits par le ministre chargé de la sécurité présidentielle, le commandant Claude Pivi, et conduit au bureau des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale à Matam, un quartier de Conakry, selon la presse locale.

Le général Nouhou Thiam était membre de la junte militaire au pouvoir, qui a pris le pouvoir après le décès de Lansana Conté ( 2008) avant d'être désigné chef d'état-major général des armées sous la transition politique conduite par le général Sekouba Konaté jusqu'à l'élection en novembre dernier d'Alpha Condé.

Selon un communiqué de la présidence guinéenne, deux militaires dont celui qui a "dirigé" l'attaque, "un certain Alpha Ousmane Barry, plus connu sous le nom de AOB, a été appréhendé en même temps qu'un autre, un certain OK".

- Advertisement -

Toujours selon le communiqué, le chef de l'Etat guinéen a invité les forces spécialisées, la gendarmerie et la police, à mener les investigations pour faire la lumière sur cette affaire.

Dans une déclaration radiodiffusée, Alpha Condé a invité les Guinéens au "calme" et a surtout insisté sur l'unité et la cohésion nationale tout en indiquant qu'il faut éviter les " règlements de compte".

C'est vers 03h00 du matin qu'un commando, venu dans trois véhicules 4X4, a pris d'assaut la résidence du chef de l'Etat guinéen à Kipé dans la commune de Ratoma.

Après des échanges de tirs nourris, les assaillants ont été repoussés par la garde présidentielle.