Lancement des Journées de concertation nationale sur le processus électoral

ecapital
2 Min de Lecture

Organisées en collaboration avec la Commission électorale nationale indépendante (CENI), les partis politiques et les partenaires au développement, ces Journées de concertation visent à réunir toutes les parties concernées par la tenue des élections législatives, afin de mettre fin au processus de transition entamée depuis plus de deux ans.

Plus de 133 partis politiques de l'opposition et de la mouvance présidentielle et près de 300 participants composées des représentants de la société civile guinéenne, des sages et des organisations syndicale et féminines de Guinée prennent part à ces journées.

La concertation traitera des thèmes relatifs à la problématique des élections en Guinée, le cadre juridique et institutionnel du processus électoral, le fichier électoral, la supervision, l'observation et la sécurisation du processus électoral.

- Advertisement -

Les thèmes seront animés par des hauts responsables de l'administration et de la décentralisation, de la CENI, du Pnud mais également par d'anciens ministres et des experts venus du Togo, du Mali et du Burundi.

L'objectif des Journées nationales de concertation est d'analyser dans une approche multidisciplinaire les performances et les faiblesses du processus électoral en vue d'aboutir à des élections crédibles, transparentes et apaisées.

Les Journées de concertation devraient permettre de définir des progrès à réaliser pour obtenir une meilleurs visibilité de toutes les étapes des futures élections et établir un cadre de concertation permanent entre acteurs du processus.

De même, il s'agit pour les participants de traiter des questions liées à la gestion du processus électoral afin de pouvoir proposer des solutions adéquates.

Les travaux des Journées nationales de concertation prendront fin samedi avec l'élaboration d'un rapport détaillé à adresser à tous les acteurs engagés dans le processus électoral en Guinée.