Gambie: Yahya Jammeh n’a aucunement pas l’intention de céder le pouvoir

Afriquinfos 13 Vues
3 Min de Lecture

Banjul (© 2017 Afriquinfos)- Dans une allocution de diffusée à la télévision nationale,  Yahya Jammeh  reste ferme sur toutes ses positions. Il appelle au respect de la Constitution gambienne et confirme avoir déposé un recours pour empêcher l’investiture d’Adama Barrow prévue jeudi 19 janvier.

Yahya Jammeh exige que la Cour suprême tranche son recours avant tout : « J’ai parlé avec ma sœur et amie son excellence madame Ellen Johnson Sirleaf, présidente de la république du Liberia. J’ai rappelé notre engagement continu pour une résolution pacifique de la situation politique actuelle en appliquant les règles de la Constitution. Je lui ai aussi confirmé que nous avons déposé une injonction pour bloquer la prestation de serment de monsieur Adama Barrow tant que la Cour suprême de Gambie n’aura pas pris sa décision. »

« J’ai aussi rappelé ma demande à madame la présidente et aux autorités de la Cédéao à nous aider à mettre en place cette Cour suprême et à permettre la disponibilité de juges. J’appelle tous les Gambiens à vaquer à leurs occupations et je vous dis à tous que la Gambie va réussir à conserver sa paix, sa sécurité et sa stabilité. », a-t-il également déclaré dans son message.

Des gambiens fuient le pays

Beaucoup de gambiens ne sont pas du tout rassurer par la situation politique dans leur pays. Le dialogue interne et la médiation de la Cedeao (Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest) n’ont toujours pas permis de mettre fin à la crise politique postélectorale.

A l’embarcadère de Banjul, point de départ du ferry qui assure la liaison avec la partie nord du Sénégal, notamment la capitale Dakar, des centaines de personnes courent pour monter à bord. Ce sont essentiellement des femmes certaines tiennent par la main leurs enfants. Il y a aussi des jeunes gens et d’autres personnes âgées.

Un membre de la structure de gestion de l’embarcadère confie que depuis près de 2 semaines, le nombre de départs sont en hausse.

Dans quelques gares routières des environs de Banjul aussi, l’affluence est perceptible. Un membre du syndicat des transports a reconnu que beaucoup de voyageurs viennent prendre des cars en direction des pays de la sous-région, notamment le Sénégal, la Guinée et la Sierra Leone.

Vignikpo Akpéné