Les forces de sécurité nigérianes arrêtent 28 saboteurs de pipelines présumés

Afriquinfos Editeur 5 Vues
1 Min de Lecture

L'officier militaire dirigeant la 35ème Brigade d'artillerie, le général David Ahmadu, a déclaré que ces suspects avaient été arrêtés alors qu'ils siphonnaient des produits pétroliers sur les pipelines de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) dans la région d'Ogere-Remo dans cet État.

Cette opération a impliqué du personnel militaire ainsi que l' unité antivandalisme du Corps de sécurité et de défense civile du Nigeria (NSCDC) qui est intervenu tôt dans la journée suite à des informations fournies par certains villageois.

M. Ahmadu a qualifié cet acte de sabotage économique.

L'armée a remis les suspects aux forces civiles, qui ont affirmé qu'elles transmettraient ces suspects aux tribunaux dès la

fin de l'enquête.

Le Nigeria est le premier pays producteur d'Afrique. Toutefois, ses oléoducs sont fréquemment victimes de vandalisme de la part d'habitants pauvres, qui risquent leur vie pour siphonner du carburant.