Expulsion de migrants Congolais : brouille diplomatique entre Kinshasa et Luanda

Afriquinfos
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Kinshasa (© 2018 Afriquinfos)- L’expulsion de plusieurs milliers de migrants Congolais et les violences présumées qui les auraient émaillées, sont au cœur d’une brouille diplomatique entre les autorités Angolaises et Congolaises. Ces dernières exigent qu’une enquête sérieuse soit diligentée et envisagent de saisir les instances internationales.

Le torchon brûle entre Kinshasa et Luanda, depuis l’expulsion il y a quelques jours de ressortissants Congolais d’Angola. La RD Congo a exprimé son indignation et ses vives protestations contre ces expulsions.  Des dizaines de milliers de Congolais ont été expulsés ces derniers jours du pays de Joao Lourenço dans le cadre d’une opération lancée début octobre par l’Angola dans la province de Lunda Norte. Pour ne rien arranger, les autorités congolaises déplorent les violences soldées par des pertes en vies humaines, qui auraient émaillées ces opérations et exigent d’avoir des réponses.

Par la voix de Leonard She Okitundu, Ministres des affaires étrangères, Kinshasa « invite instamment le gouvernement de la République d’Angola à se ressaisir et à diligenter des enquêtes approfondies pour établir les responsabilités de ces actes condamnables ».  Leonard She Okintundu, ne s’arrête pas à, et menace de saisir les instances internationales si Luanda ne répondait pas favorablement à ces exigences.

Boniface.T.

- Advertisement -