Explosion au Nigeria : Le bilan s’élève à 21 décès

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

Le coordonnateur du Centre national d'information Mike Omeri a confié à la presse mercredi que les assaillants se sont rendus sur le lieu de l'incident à bord d'une motocyclette et ont posé un engin explosif improvisé (EEI) à l'entrée du centre commercial.

Il a indiqué que des soldats ont tué un des auteurs présumés de l'attentat à la Plaza EMAB d'Abuja et en ont arrêté un autre.

Les suspects, qui ont tenté de fuir les lieux, ont été atteints par balles puis arrêtés par des brigadiers qui patrouillaient dans le secteur. L'un d'eux a éventuellement succombé à ses blessures et un sac contenant des EEI a également été récupéré des suspects.

Certaines des victimes ont été hospitalisées.

Lors d'une visite à l'hôpital Maitama, le ministre du Territoire de la capitale fédérale Bala Mohammed a assuré que le gouvernement fédéral s'acquittera des frais médicaux des victimes.

M. Mohammed a conseillé aux résidents de faire preuve de vigilance en tout temps et de rapporter tout mouvement suspect aux agences de sécurité afin d'agir rapidement et d'éviter que de telles attaques ne se reproduisent.

Plus tôt, l'Agence nationale de gestion des situations d'urgence a confirmé l'explosion de mercredi à la Plaza EMAB. L'agence a déployé du personnel pour des opérations de sauvetage sur le lieu de l'incident après avoir été informée de l'attentat vers 16h00 heure locale, selon Ezekiel Manzo, porte-parole de l'agence.