Côte d’Ivoire : réouverture de la prison civile d’Abidjan

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

La prison réhabilitée à hauteur de deux milliards FCFA (3 millions d'euro) a été inaugurée par les ministres de l'Intérieur, Hamed Bakayoko, et de la Justice, Jeannot Ahoussou Kouadio.

"C'est une étape importante dans le processus de normalisation et de sécurisation du pays", a déclaré Hamed Bakayoko.

Il s'est dit "conscient" que la situation sécuritaire n'est pas encore très bonne à Abidjan.

- Advertisement -

Selon lui, "il y a encore dans les rues d'Abidjan trop de délinquants, trop de braqueurs, souvent dissimulés dans les tenues des FRCI (Forces républicaines de Côte d'Ivoire) et même peut-être parfois des membres des FRCI".

Avec la réouverture de la Maca "aujourd'hui nous allons pouvoir sévir", a-t-il indiqué.

Le ministre de la Justice, Jeannot Kouadio Ahoussou, a insisté sur l'importance de "la justice et la sécurité (qui) doivent être le moteur pour attirer les investisseurs".

La Maca, construite à la fin des années 1970 pour 1 500 pensionnaires, était délabrée et surpeuplée avec 5 300 prisonniers qui y séjournaient avant fin mars, début des combats à Abidjan.

Les 5 300 détenus s'étaient évadés.

Les premiers prisonniers à être accueillis à la Maca sont des personnes en détention dans des camps de gendarmerie d'Abidjan suite aux événements post-électoraux.

Ces pensionnaires devraient rejoints par d'autres personnalités du régime de l'ex-président Laurent Gbagbo en détention dans des prisons du nord du pays.