La mission onusienne initie un séminaire sur la réconciliation nationale

ecapital
2 Min de Lecture

Le séminaire qui regroupe des leaders d'opinion porte sur " l'engagement de la société civile et des médias en faveur du renforcement de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale".

"La cohésion sociale et la réconciliation nationale sont des besoins pressants et immédiats en cette période post crise. Il était donc important pour l'ONUCI de l'initier avec  des faiseurs et des leaders d'opinion. C'est une harmonieuse alliance que nous faisons  entre les médias  qui donnent et font l'information et la société civile qui explicite l'information", a déclaré le chef de la Division de l'ONUCI, Hamadoun Touré, à l'ouverture des travaux.

Pour M. Touré, ces échanges entre ces groupes cibles visent à mieux préparer les populations sur les "tâches urgentes" à réaliser pour un retour définitif de la paix.

- Advertisement -

"La réconciliation va être l'attitude à avoir dans les jours, les semaines, les mois et  les années à venir, parce que l'avenir de la Côte d'Ivoire dépendra de la capacité des Ivoiriens à se réconcilier les uns  avec les autres", a poursuivi M. Touré.

Le séminaire regroupe des leaders d'opinion de la région du sud, autour d'Abidjan, mais devrait s'étendre aux autres régions du pays, selon le chef de la Division de l'information de l'ONUCI.

Les travaux qui vont se dérouler sur deux jours porte, entre autres, sur les thèmes "éducation et culture de la paix", "rôle et responsabilité des leaders d'opinion", "médias et  cohésion sociale", "techniques de communication pour le changement de comportement pour la cohésion sociale et la réconciliation".

Le séminaire devrait aboutir sur des recommandations en faveur du renforcement de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale.