Côte d’Ivoire : La représentante du secrétaire général de l’Onu s’imprègne des réalités du terrain

Afriquinfos Editeur 5 Vues
3 Min de Lecture

La visite a lieu une dizaine de jours après la prise de fonction de Mme Mindaoudou en Côte d'Ivoire suivie de visites aux plus hautes autorités du pays à Abidjan.

A Yamoussoukro, Aïcha Mindaoudou et ses collaborateurs se sont rendus à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix où des échanges ont eu lieu avec le gouverneur du district autonome de Yamoussoukro, Augustin Thiam qui s'est dit " particulièrement heureux de recevoir l'émissaire des Nations unies ".

Puis Mme Mindaoudou est allée s'entretenir avec le préfet de région, André Assoumou Ekponon.

"Nous sommes là pour voir les conditions dans lesquelles nos collègues de l'Onuci sont en train de travailler, pour les écouter, parce que ce sont eux qui sont sur le terrain, qui sont proches de la population et surtout parce que ce sont eux qui mettent en oeuvre le mandat de l'Onuci", a-t-elle déclaré. En attendant de définir "bientôt" ses "priorités", elle a assuré que l'Onuci " continuera d'accompagner les Ivoiriens" dans le processus du retour définitif de la paix, de la réconciliation et du développement.

"A travers ces visites sur le terrain, je suis en mode d'écouter les uns et les autres pour parler de la situation, parler du travail qu'ils font, mais aussi pour mieux savoir comment organiser mon travail", a-t-elle expliqué.

"Je rends des visites de courtoisie aux différentes autorités locales pour, d'abord, me présenter, leur signifier officiellement que j'ai pris fonction et exprimer ma disponibilité à faire comme mes prédécesseurs, notamment en établissant, entre nous, une grande coopération, dans le cadre de la mise oeuvre effective du mandat de l'Onuci", a encore dit Mme Mindaoudou.

Avant Yamoussoukro, la patronne de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire était lundi à Bouaké (centre).

Son chronogramme de visites la conduira également à Daloa ( centre-ouest).