Côte d’Ivoire : Une réforme de l’enseignement qui coûte très cher

Afriquinfos Editeur 7 Vues
2 Min de Lecture

"Le concept de collège de proximité va permettre de mettre un peu d'équité dans la répartition des établissements secondaires mais aussi de combler le déficit d'enseignants", a précisé le directeur de cabinet du ministre de l'Education nationale et de l'Enseignement technique, Koné Raoul, qui conduisait jeudi à Yamoussoukro (centre, 230 km d'Abidjan) un atelier de validation des modalités de mise en œuvre des "collèges de proximité".

Cette réforme va s'exercer dans un cadrage financier prévu par ce projet pour lequel l'Education nationale reçoit une manne de 61 milliards de francs CFA dans le cadre du Contrat désendettement, développement (C2D) signé entre la Côte d'Ivoire et la France.

Dans le cadre de la réforme, seront construits à court terme et pour la rentrée 2014-2015, environ 465 salles de classes dans 116 écoles avec bureau, magasin, équipements, blocs latrines et points d'eau, 40 collèges de proximité auxquels s'ajoutent la construction de logements d'enseignants et leur formation.

Ce projet, au dire de M. Koné, prévoit, entre autres, la mise en œuvre de la polyvalence des enseignants.

Avec le C2D, le gouvernement ivoirien a développé un plan d'action à moyen terme du secteur de l'éducation/formation pour la période 2012-2014 en vue de réinstaller d'urgence le système d'éducation dans ses fondamentaux en se focalisant sur les défis conjoncturels post-crises et d'assurer des bases solides de son développement dans la durée en prenant en compte les défis structurels antérieurs à la crise et qui demeurent.