Côte d’Ivoire : La loi sur la Commission électorale promulguée par le président Ouattara

Afriquinfos Editeur 5 Vues
2 Min de Lecture

"Aujourd'hui même, a eu lieu la promulgation par le chef de l'Etat de la loi sur la Commission électorale indépendante (CEI)", a annoncé le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné, au sortir d'un conseil des ministres mercredi.

"Dès demain, des contacts vont être engagés avec toutes les institutions devant désigner des représentants au sein de la CEI", pour la mise en place de l'institution "dans les prochains jours", a-t-il déclaré.

 "Après la désignation par les institutions de leurs représentants à la CEI, il y aura une adoption formelle de cette composition au gouvernement et une confirmation de la composition de la CEI par le Conseil constitutionnel", a poursuivi le porte- parole du gouvernement.

 Selon lui, ces "deux étapes importantes" devraient ouvrir la voie vers la mise en place de la CEI "à la mi-juillet". "Nous pensons, pour la fin du mois de juillet au plus tard, pouvoir procéder à la prestation de serment des membres de la CEI devant le Conseil constitutionnel" pour permettre à la Commission de démarrer ses travaux, a indiqué Bruno Koné.

"Si ce chronogramme est respecté, nous sommes dans le chronogramme global d'organisation des élections présidentielles en octobre 2015", a-t-il souligné invitant les potentiels candidats à s'y préparer. La CEI dans sa nouvelle composition, votée le 28 mai par le parlement, comprend 17 membres dont quatre représentants de l'administration, quatre représentants de la société civile, quatre représentants du parti ou groupement de partis au pouvoir, quatre représentants des partis de l'opposition ou du groupement de partis de l'opposition et un représentant du chef de l'Etat. L'opposition et la société civile ont dénoncé une composition déséquilibrée par une "surreprésentation du pouvoir". Mardi, le Conseil constitutionnel a débouté un collectif de 29 députés qui l'avait saisi pour se prononcer sur la conformité de la loi votée le 28 mai à la Constitution.