Côte d’Ivoire : Alassane Ouatara souhaite « une forte majorité au parlement »

Afriquinfos 6 Vues
2 Min de Lecture

Abidjan (© 2016 Afriquinfos)-Le président ivoirien Alassane Ouattara vise « une forte majorité au parlement » aux législatives du 18 décembre, dont la campagne a débuté samedi.

Quelque 30.000 membres de forces de sécurité seront déployés pour le scrutin en raison de plusieurs incidents  qui ont eu lieu ces derniers mois (commissariats attaqués, gendarmes lynchés).

La coalition présidentielle, Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) vise la majorité absolue à l’Assemblée, composée de 255 députés.

« Donnez-moi une forte majorité pour me permettre d’accélérer les travaux que j’ai comme objectif pour les quatre années à venir », a affirmé Alassane Dramane Ouattara, qui vante les mérites de son bilan économique pour convaincre les électeurs.

La plupart des observateurs et même certains opposants reconnaissent les mérites économiques d’ADO dont le bilan politique est plus mitigé avec une réconciliation nationale encore à parfaire, une justice critiquée et une nouvelle constitution adoptée après un référendum boudé par l’opposition et qui n’a pas attiré les foules fin octobre.

ADO disposait jusqu’ici d’une majorité écrasante à l’Assemblée, l’opposition ayant boycotté les législatives de 2011 à l’issue de la crise post-présidentielle qui avait vu Laurent Gbagbo refuser de reconnaitre sa défaite face à Ouattara et plonger le pays dans des violences ayant fait 3.000 morts.

Cette fois, une partie du Front populaire ivoirien (FPI), l’ancien parti de Gbagbo (actuellement jugé par la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité) , a décidé d’aller aux urnes, « la politique de la chaise vide n’ayant pas porté ses fruits », selon l’ancien Premier ministre Pascal Affi Nguessan.

Vignikpo Akpéné