Le Conseil supérieur du sport en Afrique enterré en Côte d’Ivoire

Afriquinfos Editeur 5 Vues
2 Min de Lecture

C’est Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire qui a abrité du 22 au 26 juillet dernier la 5ème Conférence des ministres des Sports en Afrique. Cette grand-messe a pris une importante décision. Elle a entériné la dissolution du Conseil supérieur du sport en Afrique qui organisait jusqu’à présent les Jeux Africains.

Désormais, l’organisation de ces Jeux est confiée à l’ACNOA (Association des comités nationaux olympiques d’Afrique). Cette mutation s’inscrit dans le souci de l’Afrique de s’aligner sur les normes mondiales en matière des Jeux continentaux ; normes qui veulent que les prérogatives d’organisation de ces Jeux soient transférées à l’ACNOA. Cette décision prend effet à partir des prochains Jeux africains qui seront accueillis par le Congo-Brazzaville en 2015.

Par ailleurs, la première cité de la Côte d’Ivoire a offert son hospitalité à la 15ème Assemblée générale de l’ACNOA tenue du 12 au 13 juillet dernier. Reconduit pour un nouveau mandat de 4 ans, le président sortant de cette Association panafricaine, le général Lassana Palenfo a décoré à cette occasion de la « médaille de mérite de son institution » Youssouf Fall, patron de la CONFEJES (Faîtière des ministres de la Jeunesse et des Sports de l’espace francophone).

Les présidents du CIO (Comité international olympique) et de l’IAAF (Fédération internationale d’athlétisme) ont pris part à cet important rendez-vous de l’ACNOA en terre ivoirienne.

Afriquinfos