La police nationale s’engage à sécuriser les prochaines élections

ecapital
2 Min de Lecture

"La police nationale congolaise est apolitique et neutre. C'est une police républicaine dont la mission est d'assurer la sécurité des biens et des personnes. C'est cette tâche que la police entend accomplir durant les élections de 2011 en République démocratique du Congo", a-t-il déclaré au cours d'un entretien avec la presse à Kinshasa.

L'inspecteur général a appelé la population à faire confiance à la police et surtout à ne pas céder à l'intoxication faite par certains politiciens qui laissent entendre que la Police nationale va utiliser des méthodes violentes contre des acteurs politiques notamment ceux de l'opposition et leur partisans durant les élections.

Dans le cadre de la sécurisation des élections, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation de la RDC (Monusco) et la France appuient la formation et le renforcement des capacités de la Police nationale congolaise, notamment la Police d'Intervention Rapide (PIR).

- Advertisement -

Ce programme a permis la formation de plusieurs bataillons de la PNC dans le cadre de sécurisation des élections.

"Ce sont des unités de la Police Nationale congolaise qui vont sécuriser les élections de 2011. C'est pourquoi, nous sommes engagés dans cette vaste campagne de formation de la police Nationale congolaise, avec la formation de bataillons de la PNC pour la sécurisation des élections", a conclu l'inspecteur général.

La RDC tiendra les élections présidentielles couplée aux législatives le 28 novembre prochain.