Rencontre entre la CENI et l’opposition

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Il a été surtout question pour la CENI de tenter de convaincre ces partis notamment l'UDPS qui ont posé des préalables à la signature dudit code, de se livrer à cet exercice.

Premier à prendre la parole hier lors de cette rencontre qui a eu lieu à l' Hôtel Memling, le président de la CENI, Daniel Ngoy Mulunda, a tenté de faire comprendre aux responsables d' une trentaine des partis non signataires du code selon lui, il est impossible pour le bureau de la CENI de procéder à une quelconque falsification des résultats des élections.

Concernant l'audit du fichier électoral demandé par l'opposition, le président de la CENI n'y trouve aucun inconvénient. La CENI, a-t-il dit, est déjà prête avec la liste des délégués de l'opposition et n'attend que celle des délégués de la majorité qui tarde toujours à parvenir à la CENI. De son côté l'opposition s'est montrée réservée pour la signature du code bonne conduite et exige d' abord la satisfaction de ses préalables, à savoir l'audit du fichier et l'accès au service central.

- Advertisement -

S'agissant de l'audit du fichier, l'opposition a demandé à Ngoy Mulunda de ne pas conditionner cette démarche par la présence des délégués de la majorité qui n' ont d' ailleurs pas de mandé cet audit.