12 candidats à la présidentielle déposent leur candidature

ecapital
2 Min de Lecture

Parmi les candidats à la course présidentielle figurent quatre anciens candidats, notamment Nzanga Mobutu, fils de l'ancien président Mobutu Sese Seko (1965-1997), arrivé à la 4é position au premier tour de la présidentielle de 2006, Antipas Mbussa Nyamwisi, ancien ministre de la Décentralisation, Oscar Kashala, arrivé à la 5e position au premier tour de la présidentielle de 2006 et Joseph Kabila qui avait gagné l'élection de 2006 avec 58% contre 42% de Jean pierre Bemba au deuxième tour.

D'autres candidats sont à leur première expérience dans cette course présidentielle de novembre. Il s'agit notamment d'Etienne Tshisekedi, président de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), l'opposant historique de Mobutu Sese Seko, qui avait invité ses militants à boycotter le processus électoral de 2006, l'accusant d'irrégularité.

Vital Kamerhe, candidat à la course présidentielle, ancien secrétaire général du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) de Joseph Kabila et ancien président de l'Assemblé Nationale, qui a crée son parti politique Union Nationale de Congolais (UNC).

- Advertisement -

Kengo wa Dondo, Premier ministre sous le règne du maréchal Mobutu et élu en 2007 à la présidence du sénat, a créé son parti politique, Union pour les Forces de Changement (UFC) et s'engage à la course présidentielle du 28 novembre.

Sur 12 candidatures présidentielles, on note la candidature d'une seule femme. Il s'agit de Ngoy Mafuta qui a postulé comme indépendante.

D'autres figures peu connues sur la scène politique congolaise figurent également sur la liste de candidat. Il s'agit de Jean Andeka de l'ANCC, Nicéphore Kakese de l'URDC et Ismaël Kitenge de MRC-PTF.

Adam Bombole, candidat malheureux à l'élection du gouverneur de la ville province de Kinshasa en 2007 et cadre du Mouvement pour la Libération du Congo (MLC) de Jean Pierre Bemba, se porte candidat à l'élection présidentielle comme indépendant.

En 2006, 33 candidats avaient concourus à l'élection présidentielle.