L’environnement favorise l’expansion du choléra à Kinshasa, selon le ministre provincial de la Santé

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

M. Kabuiku, qui réagissait sur la progression de l'épidémie de choléra dans la capitale, a rassuré que des dispositions ont été prises pour la prise en charge des malades ainsi que pour freiner son expansion mais l'insalubrité du milieu le renforce.

Cependant, a-t-il ajouté, d'autres dispositions ont été prises pour renforcer la sensibilisation de la population sur le respect des mesures d'hygiène.

« Des messages sont lancés à travers des médias et dans les communes où l'électricité fait défaut, des mégaphones ont été distribuées à cet effet », a-t-il affirmé. Il s'agit notamment de se laver les mains avant de manger, de bien laver les aliments, de boire l'eau potable.

- Advertisement -

On rappelle que l'épidémie de cette maladie à Kinshasa, est passée de 15 à 19 zones de santé à ce jour, causant la mort de 21 personnes sur 289 cas enregistrés, selon l'OMS. Tandis que sur toute l'étendue de la RDC, l'on compte déjà 296 décès sur 5.088 personnes atteintes, dont 82 décès sur1.586 cas dans la province Orientale (au Nord-est de la RDC), 93 décès sur 1.601 cas dans la province du Bandundu (au Sud-ouest de la RDC).